Nigeria : repression sanglante d’une manifestations pro-biafra.

Nigeria : repression sanglante d’une manifestations pro-biafra.

0
PARTAGER

Au Nigeria, au moins dix personnes ont été tuées dimanche et lundi lors de manifestations de militants pro-Biafra qui marquaient l’anniversaire du début de la guerre civile en 1967 et contre lesquelles la police a ouvert le feu. Un porte-parole de la police de l’Etat d’Anambra (sud-est) a indiqué que « cinq corps avaient été retrouvés » dans la capitale Onitsha.

Dans l’Etat voisin du Delta, cinq personnes ont été tuées selon la police. Dans cet Etat du Delta, la police dit avoir ouvert le feu parce que des membres du mouvement Peuple indigène du Biafra (IPOB) avaient tiré sur les forces de sécurité déployées à l’occasion des manifestations. Mais le porte-parole de l’IPOB, Anayo Chukwu-Okpara, a nié ces accusations, et affirmé qu’au moins 35 membres de l’IPOB avaient été tués à Onitsha. Des violences ont également émaillé les manifestations dans les capitales des Etats de Imo, Ebonyi, Abia et River. Le chef de l’IPOB, l’indépendantiste Nnamdi Kanu, est toujours en détention dans l’attente de son procès pour « trahison » depuis son arrestation en octobre 2015.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE