Nicaise Fagnon : « le premier défi du Bénin est de développer les...

Nicaise Fagnon : « le premier défi du Bénin est de développer les infrastructures »

2
PARTAGER

Contrairement au choix du président de la République, Patrice Talon de mener en priorité les réformes politiques et institutionnelles, l’ancien député à l’Assemblée nationale Nicaise Fagnon estime que ce serait une erreur de ne pas commencer par les grands travaux. Pour ce dernier le choix d’investir dans les infrastructures devrait être la première priorité du président Patrice Talon.

En effet, opinant au travers de sa page Facebook, le maire de la commune de Dassa, Nicaise Fagnon a fait savoir que Patrice Talon devrait plutôt avoir comme priorité la politique des grands travaux car selon lui, « le premier défi du Bénin est de développer les infrastructures et renouer avec la croissance« . Ancien ministre des travaux publics et des transports sous le premier mandat de Boni Yayi, Nicaise Fagnon a certainement avancé ces propos du fait de son parcours et des expériences capitalisées dans le passé en développant et en accompagnant les nombreux projets de réalisation d’infrastructures routières initiés sous le mandat du président Boni Yayi.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. contrairement a votre analyse selon laquelle ces propos du ministre Fagnon ont été tenus du fait de son parcours et des expériences capitalisées dans le passé en développant et en accompagnant les nombreux projets de réalisation d’infrastructures routières initiés sous le mandat du président Boni Yayi, je pense plutôt que ces propos ont été tenus par le ministre Fagnon compte tenu de sa position actuelle de maire de la ville de dassa. En effet, le souci premier d’un maire dans un pays sous développé comme le Bénin c’est d’abord et avant tout les infrastructures ..et si le gouvernement faisait également des infrastructures sa priorité numéro 1 cela aidera les maires à réaliser leurs objectifs et chercher à capitaliser ou à mettre à leur actif les infrastructures qui seront réalisées pendant leur mandat dans leurs communes respectives…c’est dans cette logique qu’il convient à mon avis d’analyser ces propos du maire Fagnon…Mais les priorités d’une autorité locale peuvent ne pas être celles d’un président de la république. Il faut souligner toutefois que le gouvernement Talon n’occultera pas la question des infrastructures….la gestion rationnelle des ressources de l’État et la bonne gouvernance dans laquelle s’inscrit le gouvernement actuel visent à réaliser des économies substantielles afin de pouvoir injecter, investir massivement des ressources dans tous les secteurs de la vie socioéconomique du pays.

  2. Contrairement au choix du président de la République, Patrice Talon de mener en priorité les réformes politiques et institutionnelles, l’ancien député à l’Assemblée nationale Nicaise Fagnon estime que ce serait une erreur de ne pas commencer par les grands travaux. Pour ce dernier le choix d’investir dans les infrastructures devrait être la première priorité du président Patrice Talon.

    Je ne vois pas le sens de l expression contrairement au choix du president.Il n y a aucune contracdiction.La politique des grands travaux doit passer par des reformes politiques, institutionnelles ,de mentalite et de culture. On ne peut pas investir l argent public sans avoir appliquer les rudiments de Value for Money (VMF), le droit a l information bref mettre a la disposition des citoyens tous les contracts et toutes les depenses pour la base du principe ce qui n est pas secret est public.Dans mon esprit Fagnon est en phase avec le plan d action du president.

LAISSER UN COMMENTAIRE