Montée de l’insécurité au Bénin: la thérapie du Général Kouyami.

Montée de l’insécurité au Bénin: la thérapie du Général Kouyami.

0
PARTAGER

Notre pays a enregistré ses derniers jours une série de braquages opérés par des divorcés sociaux qui semblent défier le dispositif sécuritaire instauré par le gouvernement de la rupture. Face à cette situation qui devient très préoccupante, la chaine de télévision CANAL3 a tendu ses micros à l’ex directeur général de la police et de la gendarmerie, Antoine Kouyami qui a bien voulu donner sa thérapie après son diagnostic.

Sans ambages, le général en retraite affirme que l’inefficacité qui est actuellement constaté au niveau des flics est due au déficit de confiance entre les éléments à la base et la hiérarchie et entre les éléments à la base et la population.

Pour remédier à cet état de chose, le général Kouyami demande à la hiérarchie de se réconcilier avec leurs éléments pour faire dissiper le poids de frustration qui pèse sur eux. Il affirme par ailleurs que la question de la sécurité est avant tout une question de courage et de détermination. C’est pourquoi il faut sélectionner les meilleurs éléments pour les opérations de terrain.

Il estime en outre que les hommes chargés d’assurer la sécurité des personnes et des biens doivent travailler à convaincre les populations de leur collaboration et doivent nouer de relation cordiale avec les autorités locales qui sont leur partenaire pour la sécurité.

D’autres parts, le général Kouyami pense que les dirigeants gagneraient le pari de la sécurité en faisant la politique de l’efficacité qui nécessite une formation pointue avec un effectif facile à gérer et non celle du nombre.

Pour finir le général Kouyami a mis en indexe la légèreté qui caractérise le contrôle  de moralité  qui précède le recrutement et la formation des personnes appelées à assurer la sécurité de nous tous. En son temps les enquêtes de moralité étaient beaucoup plus pointues car tout le monde ne peut servir en qualité d’agent de sécurité.

 

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE