Mise en œuvre des grandes réformes sous Talon : Le mois d’août...

Mise en œuvre des grandes réformes sous Talon : Le mois d’août pourrait être la conclusion

1
PARTAGER

Le processus de réforme politique, économique et sociale engagée actuellement par le régime Patrice Talon poursuit certainement une période charnière pour connaitre son épilogue. Le mois d’août consacrant l’indépendance du Bénin en 1960 pourrait être le clou du processus de révision.
Le mois d’août 2016 semble être le mois choisi par le gouvernement du Président Patrice Talon pour concrétiser le processus de réforme capitale liée à la révision de la Constitution du 11 décembre 1990. La célérité qui est infligée à la commission mise en place semble laisser croire cette éventualité. D’ailleurs, pour plusieurs hommes avertis, les grandes réformes ont été déjà discutées avec plusieurs commissions. Il reste simplement à intégrer les aspirations fortes du nouveau Président pour maintenant proposer au peuple béninois un texte cohérent. Le temps qui sépare du mois d’août pourrait être simplement pour consulter les différentes couches socioprofessionnelles afin de recueillir leurs avis sur les grandes réformes. Dès lors, il est fort à parier qu’un texte révisé de la Constitution béninoise pourrait être disponible au mois d’août 2016. Si au Parlement le texte proposé n’arrivait pas à passer d’un trait, ce qui étonnerait d’ailleurs plus d’un, un référendum pourrait permettre de valider les nouvelles réformes. Ce qui engagerait le Bénin dans un nouveau départ avec pour l’essentiel la création d’une cours des comptes, la constitutionnalisation de certaines institutions, la consécration de certaines options comme la suppression de la Haute cours de justice pour faire passer tout le monde devant les tribunaux ordinaires, le rétablissement de certaines libertés et la séparation effective des différents pouvoirs. Une démarche pour laquelle l’environnement actuel est totalement propice et pour laquelle la majorité des Béninois pensent que c’est bien le moment. Ce n’est qu’après cette étape que le Chef de l’Etat aura les vraies coudées franches pour prouver au peuple béninois ce dont il est capable. Aussi, les citoyens béninois auront-ils beau jeu à commencer par lui demander des comptes sur tout ce qu’il a promis parce que le temps passe et le Chef de l’Etat Patrice Talon a pris de grands rendez-vous sur de grosses questions qui concernent le quotidien des Béninois. On peut alors prendre le premier rendez-vous avec le Chef de l’Etat pour le mois d’août 2016 sur la révision de la Constitution. Car, même si cela n’est pas formellement déclaré, tout porte à croire que les travaux vont conduire le peuple à cette échéance. Ce sera donc probablement un grand dossier pour une session extraordinaire du Parlement.

Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Courage aux membres de la commission pour la tenue de ce délais. Le Président Patrice Talon en homme de parole doit tenir ses engagements. Dagbemabou

LAISSER UN COMMENTAIRE