Ministère de l’industrie et du commerce : Pocoun Damé Kombienou cède son...

Ministère de l’industrie et du commerce : Pocoun Damé Kombienou cède son fauteuil à Frédéric Dohou

0
PARTAGER

Sous les ovations du public massivement mobilisé, le ministre de l’industrie et du commerce sortant Pocoun Damé Kombienou a passé la main à son homologue entrant Frédéric Dohou. La cérémonie de passation de charges s’est déroulée hier dans les locaux de l’institution. A l’occasion, le représentant du personnel et celui du syndicat ont décerné leur satisfecit au ministre sortant pour sa franche collaboration, la cohésion sociale et les actions non négligeables qui ont marqué son passage à la tête du ministère. L’heure était donc au bilan et aux perspectives. Pour le ministre sortant, Pocoun Damé Kombienou, les 8 mois passés à la tête de l’institution ont permis de moderniser et de renforcer la capacité productive et la compétitivité des entreprises, en les outillant à saisir les opportunités des accords de partenariats économiques Acp-Ue et de Tec-Cedeao. « Nous avons aussi contribué à la promotion des filières agricoles et la facilitation de la commercialisation des produits béninois sur les marchés régionaux et internationaux, notamment l’ananas, l’anacarde et le karité…. », a-t-il rappelé. Dans son message, le ministre entrant Frédéric Dohou a félicité son prédécesseur pour ses efforts et a pris l’engagement de rester dans la dynamique des actions porteuses qu’il a engagées. Ceci se traduit par l’amélioration des performances aussi bien de la production industrielle nationale que du commerce extérieur. « La richesse de notre pays, telle que connue dans le monde entier, c’est la culture du coton. Et les questions que chacun devra se poser sont : en quoi valorisons-nous au mieux le coton ? Quels impacts positifs ce coton a-t-il sur l’économie nationale et sur la réduction de la pauvreté », s’interroge-t-il. Pour relever les défis qui s’imposent à lui, Frédéric Dohou compte sur la franche collaboration de tous les acteurs.
Patrice SOKEGBE

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE