Mesures de gratuité de la césarienne : 17 députés interpellent le gouvernement

Mesures de gratuité de la césarienne : 17 députés interpellent le gouvernement

0
PARTAGER

Lors de son message sur l’état de la Nation le 28 décembre 2015 à l’Assemblée nationale, le président Yayi Boni avait annoncé que la mesure de gratuité de la césarienne a pu atteindre 7842 femmes à la date du 30 juin 2015. Seulement, avec le régime du nouveau départ du président Patrice Talon, des rumeurs font état de la suspension de cette mesure de gratuité. C’est pour comprendre ce  qu’est devenue cette  mesure à l’avènement de ce régime que 17 députés  l’ont interpellé par une question orale. Lire ci-dessous la question orale     

Question orale avec débat au gouvernement

Objet : Mesures de gratuité de la césarienne

Le gouvernement du Docteur Thomas Boni Yayi a décrété en 2009, la gratuité de la césarienne aux femmes enceintes ayant un revenu faible et dont l’accouchement par voie normale causerait d’énormes préjudices.

Lors de son message sur l’état de la Nation le 28 décembre 2015 à l’Assemblée nationale, le président de la République a annoncé que cette mesure de gratuité de la césarienne a pu atteindre 7842 femmes à la date du 30 juin 2015. Malgré les critiques formulées à l’encontre de certains hôpitaux et centres agréés qui rançonneraient les patientes, ladite mesure est globalement appréciée par bon nombre de nos concitoyens. Avec l’avènement du régime du nouveau départ du président Patrice Athanase Guillaume TALON, les rumeurs font état de la suspension de cette mesure de gratuité. Un Ministre de la République dans l’une de ses interventions a déclaré que cette mesure est très coûteuse pour être poursuivie. Elle sera, en conséquence, suspendue.

La Directrice générale en charge de la césarienne a, au cours d’un point de presse, contredit le Ministre en question et déclaré que la gratuité de la césarienne fait partie du Projet de société du candidat Talon donc, ladite mesure ne saurait être suspendue. Ces contradictions inhabituelles ont jeté de doute dans les esprits des Béninois.

Le gouvernement voudra répondre aux questions ci-après aux fins de situer le peuple béninois. Il s’agit de :

1) La mesure de la gratuité de la césarienne est-elle oui ou non suspendue ?
2) Si oui, quelles sont les motivations et mesures palliatives que le gouvernement envisage prendre ?
3) Sinon, comment le gouvernement pense apporter sa touche particulière à l’effet de sa présentation ?
Porto-Novo, le jeudi 16 juin 2016

Ont signé
Les députés :
1)Nourénou Atchadé
2)Dafia Abiba
3)Gibigaye Mohamed
4)Lucien Houngnibo
5)Justin Adjovi
6)Essou N. Pascal
7)Bah Guera Chabi
8)Gounou Sanni
9) Okounlola Biaou André
10) Léon F. Dègny
11) Edmond Zinsou
12) Corneil Padonou
13) Janvier Donhouahoué
14) René Bagoudou
15) Jérémie Adomahou
16) Nassirou Bako
17)ValentinAgossouDjènontin
        
Kola PAQUI (Br Borgou Alibori)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE