Me Adrien Houngbedji lors de l’entretien. La preuve que Houngbédji na pas...

Me Adrien Houngbedji lors de l’entretien. La preuve que Houngbédji na pas choisi larc-en-ciel par défaut

0
PARTAGER

Par : Mathieu DAHANDE

Les jeunes qui veulent embrasser la carrière politique au Bénin doivent éviter de suivre l’exemple du président du parti du renouveau démocratique Adrien Houngbédji. Et pour cause depuis que son nom est cité dans la politique au Bénin le leader des tchocho tchcho n’a jamais remporté la moindre victoire politique. Classé opposant à vie par le peuple béninois, le président du PRD a décidé cette fois de se soustraire aux exigences de son destin en allant se mettre à côté dun autre mauvais camarade Léhady Soglo et les FCBE, un groupe complètement hétéroclite dont la visée s’arrête à la recherche du profit. C’est la première erreur de l’opposant né. Et comme cette mauvaise lecture de la situation politique ne suffisait pas, Adrien Houngbédji et ses thuriféraires se sont mis à proclamer un K. O. dont ils n’avaient plus la clé. En dépit de ce que Ahouanvoébla était le président de Cos-LEPI, les compagnons d’infortune ont oublié que 2011 a été réalisé par Patrice Talon, Chabi Sika, Arifari Bako, Sacca Lafia etc. du coup ils se sont déjà inscrits dans une mouvance imaginaire comme dans un conte de fée alors que la base que Houngbédji qualifiait de » déserteurs » lui préparait un lit mousseux dans sa traditionnelle opposition sauf que cette fois ci, il y sera avec la plus grande force politique du pays devenue trop faible pour avoir servi les intérêts du beau fils avide de promotion rapide. Adrien Houngbédji a de tout temps manqué son calcul politique. Depuis 25 ans que le Bénin a adopté la démocratie, il a toujours doublé et il double encore une fois. Si j’étais à sa place, je me résignerais mais comme la honte n’est pas la chose la mieux partagée dans son camp, les voilà qui se disent à la disposition du nouveau président pour accompagner ses actions. C’est là encore un signe de redoublement et une qualification de mauvais élève. Aujourd’hui, le PRD se dit prêt à accompagner Patrice Talon qu’ils ont vilipendé et traité de tous les noms. Ils sont même allés sortir un certain papier évoquant une proposition de l’actuel président de la république avec le parti. Adrien Houngbédji a fait des déclarations impulsives. Dans sa peau de Co gestionnaire du pouvoir d’Etat, le président de l’assemblée nationale a déclaré qu’il était tranquille quand on est allé le chercher le 19 mai et que n’a-t-il pas ajouté d’autre ? C’est évidemment le comportement des mauvais élèves. Il a vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Adrien Houngbédji doit faire face à son destin celui de l’opposition, et contribuer à sa façon au développement de la nation. C’est son sort mais c’est aussi son choix. Finalement l’adage de Yaya Aboubacar qui dit que quand un vieillard parle trop les enfants s’amusent avec sa barbe ne s’appliquerait-il pas à Houngbédji ? Ceux qui vivront verront.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE