Marche conjointe du CRD et de l’association « Ifè Tchègbè »

Marche conjointe du CRD et de l’association « Ifè Tchègbè »

0
PARTAGER

Gnacadja et les femmes disent non aux choix financièrement guidés

(Ils réitèrent leur soutien au candidat de l’alliance républicaine)

Les militants du parti, Congrès des Républicains pour le Développement (CRD) et le groupement de femmes, “Ifè Tchègbè“ ont conjointement marché, hier, mardi 1er mars 2016, à travers la Commune de Glazoué pour dénoncer l’influence de l’argent sur les choix politiques, comptant pour la présidentielle du 6 mars au Bénin. En conséquence, ont-ils scandé le choix du Bénin gagnant et judicieux pour l’avenir des générations futures, Lionel Zinsou.

De Thio, Laurent Gnacadja, Conseiller Technique à la Gouvernance Locale du chef de l’État, les militants du parti CRD et les femmes du groupement “Ifè Tchègbè“ ont battu le macadam jusqu’à la sortie sud de la Commune de Glazoué, précisément sur l’esplanade extérieure de Béthel Motel où, des déclarations ont été faites.

Le but principal de ladite marche a été d’attirer l’attention des citoyens de Glazoué sur les choix politiques financièrement guidés afin que l’intérêt national prévale sur celui individuel. Du coup, ils ont martelé que le choix d’avenir est Lionel Zinsou. C’est Allaba Pièrette de l’association “Ifè Tchègbè“ qui est intervenue au nom des femmes.

“Zinli“ à l’entendement du CT Gnacadja n’est pas du tout un “Yovo“, mais un Béninois bon teint ; car ayant une origine vérifiable. Aussi, l’homme est pour lui, un banquier-conseil universel ; le seul qui peut succéder à Boni Yayi dans la continuité et dans la perspective d’un développement national escompté.

Il a, par ailleurs, indiqué que c’est le seul neutre qui soit en lice et qui ne saurait s’adonner à la “béninoiserie“ habituelle, une fois au pouvoir. S’est-il demandé quel président élu au Bénin, pourra gouverner sans l’assistanat de l’occident et donc des “Yovo“ ? Plus loin, il s’est demandé la raison pour laquelle des fidèles ne cessent pas d’aller à l’église puisque Jésus est un blanc ? Il s’est personnellement indigné sur le débat sociopolitique qui accourt les contrées et faisant état de l’origine du premier ministre, candidat. Car, ayant aussi des enfants métisses qui un jour, voudront aussi rentrer pour servir leur pays, le Bénin.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE