Marcelin Laourou reçu sur l’émission "cartes sur table"de océan fm.:La Douane est...

Marcelin Laourou reçu sur l’émission "cartes sur table"de océan fm.:La Douane est confrontée à un problème de contre performance

0
PARTAGER

L’émission hebdomadaire sociopolitique"cartes sur table" de océan fm a reçu ce dimanche 23 octobre 2016,le capitaine Marcelin Laourou, Secrétaire Général du Syndicat des Douanes du Bénin et commandant de brigade du Port Autonome de Cotonou.Une émission à travers laquelle l’invité a passé au peigne fin plusieurs sujets brûlants qui font l’actualité au Bénin.

Entre autres sujets abordés, la supposée baisse drastique des recettes douanières au port, l’interdiction de 15 produits de mise en consommation par voie terrestre ainsi que les différentes mesures du gouvernement. Marcelin Laourou a tout le long de l’émission rassuré l’opinion publique sur les activités de la douane béninoise qui est confrontée à un problème de contre performance.

Face à la crise ambiante qui règne, tous les regards son tournés vers la douane béninoise, principal secteur de rentrée de devises. On parle de baisses des recettes douanières. Mais pour Marcelin Laourou la douane est confrontée plutôt à un problème de contre perfomance.

En effet, des objectifs sont fixés pour la Douane et quand ils ne sont pas atteints, c’est qu’il y contre performance, expliqué Marcelin Laourou.
Faisant le diagnostique des maux qui minent la douane, il a affirmé qu’il existe plusieurs autres causes exogènes et non inhérentes à la douane. Aux nombres de celles-ci, la crise généralisée avec la baisse des importations, la dévaluation du Naïra avec le changement tragique de la politique nigériane,les changements de devises et autres. Selon le capitaine Laourou "nous n’agissons que sur les marchandises" et et plus loin "sans marchandises la douane ne peut faire des miracles" a-t-il déclaré.
Concernant la mesure d’interdiction de 15 produits d’importation et de mise à consommation par voie terrestre, le Secrétaire Général Marcelin Laourou, affirme que la mesure est bien légale, conforme au code de la douane en son article 44 chapitre 7 qui prévoit la restriction des produits d’importation. Dans ses propos, cette mesure vient juguler la question de baisse de recettes que connait la Douane béninoise."La mesure ne concerne pas les produits communautaires, de l’espace CEDEAO" a clarifié Marcelin Laourou. Le cas de la boisson Golberg est abordé. Ici, le SG a expliqué que l’importation de Golberg n’est jamais interdites, seulement que les formalités de son importation soient respectées.
L’invité a rassuré tous à faire confiance au port autonome de Cotonou car beaucoup de réformes et de mesures s’opèrent dans ce sens pour sa redynamisation. Il a également invité les politiques pour l’amélioration des importations dans le secteur.
Pour finir, Marcelin Laourou s’est prononcé sur la dernière sortie des centrales et confédérations syndicales et la décision gouvernementale interdisant toutes activités des organisations et associations estudiantines. A ces sujets le Sg a décrié la procédure pyramidale utilisée par le gouvernement qui pouvait procéder autrement et éviter des rancoeurs et indignations dans le rang de la population.

Jacob TOHIGBE

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE