Manque d’engouements des électeurs, exactitude dans l’ouverture des bureaux de vote

Manque d’engouements des électeurs, exactitude dans l’ouverture des bureaux de vote

0
PARTAGER

Contrairement au premier tour, pour le compte du second tour de l’élection présidentielle qui oppose les candidats Lionel Zinsou et Patrice Talon, les électeurs n’ont pas afflué ce dimanche 20 mars, dans les centres de vote de Cocotomey, Lobozounkpa, Godomey,dans la commune d’Abomey-Calavi, et même à Mènontin, malgré la ponctualité dans l’ouverture du bureau de vote, 7H00 pour la majorité, a constaté l’Evénement Précis.

A l’école primaire publique de Cocotomey centre, comme s’ils s’étaient tous entendus, tous les 6 postes de votes ont ouvert, leurs portes à l’heure exacte, 7H00. Dans tous ces postes de votes, ce n’est pas encore la grande affluence au moment du passage de notre équipe de reportage. Cependant, Lissassi Mickael, président du Pvn°5 à l’Epp Cocotomey reste confiant : « les populations vont sortir massivement après la prière de ce dimanche des rameaux, car il y a plusieurs églises qui entourent le centre de vote ». Même si aucun incident majeur n’a été signalé, contrairement au premier tour, les représentants de la Cour constitutionnelle ne sont pas au grand complet au passage de l’équipe de reportage de l’Evénement Précis. Les agents de bureau de vote rencontrés ont avoué s’activer dans le calme et le respect pour souscrire à leur devoir. C’est ce que témoigne Akpo Michael Rémy, président du Pvn°6, rencontré au poste de vote N°6 à l’Epp Cocotomey : « nous avons tout le matériel et tous les collègues sont conscients de leur tâche ». Non loin de là, à l’Epp Lobozounkpa où 9 bureaux de votes sont ouverts, c’est seulement les postes de vote N°1 et N°5 qui ont accusé un léger retard, d’une minute pour le premier poste et de deux minutes pour le poste n°5. « Ce retard, n’est pas du fait des agents des bureaux de vote, mais des électeurs » certifie M.Tossou Aristide, représentant du candidat Lionel Zinsou dans le premier poste de vote. Là, le premier électeur, s’est présenté à 7H02 et c’est précisément en sa présence que les opérations ont démarré avec l’authentification du bulletin. M. Gbévè Alphonse, assesseur au poste de vote N°6 dans le même centre certifie de la régularité de tous les agents, en raison du fait qu’à la répétition des formation, l’accent a été mis non seulement sur la présence sur les lieux de vote, mais également les attitudes à avoir et même comment procéder au décompte des voix et au remplissage des documents électoraux. Sur 473 inscrits dans ce bureau de vote, jusqu’à 10 heures, à peine100 électeurs ont voté. Le constat est le même dans tous les postes de vote ouverts dans cette école de Epp Lobozoungba, et même au Ceg Godomey où les électeurs se font désirer.»Ce dimanche est le jour des rameaux et les électeurs ont choisi d’aller d’abord aux cultes avant d’accomplir leur devoir civique » ont expliqué certains membres des bureaux de vote interrogés, qui témoignent tout de même que pour le premier tour le 06 mars, le constat était le même, car c’est entre «midi et deux» que le grand nombre des électeurs s’est présenté.Dans tous les postes de votes parcourus, les représentants des candidats en lice sont présents ainsi que les délégués de la Cour constitutionnelle. Et les opérations se déroulent dans lasérénité et dans l’ordre au niveau de plusieurs centres de vote. En dépit du visible manque d’engouement au sein des électeurs, comparativement au premier tour.

Gérard AGOGNON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE