Manœuvres pour la destitution du maire d’Allada Les jeunes d’Allada apportent leur...

Manœuvres pour la destitution du maire d’Allada Les jeunes d’Allada apportent leur soutien au maire Djigla

0
PARTAGER

(Ils invitent les conseillers à privilégier l’intérêt général pour le développement de la commune d’Allada et éviter la politique politicienne)
Par Jean Louis KOGBEDJI,

Les jeunes d’Allada n’approuvent pas la manœuvre de destitution enclenchée par certains conseillers de cette commune. Suite à la sortie médiatique de ces conseillers ce mardi à l’hôtel Hibiscus de la localité, ces jeunes sont montés au créneau pour inviter les conseillers communaux d’Allada à privilégier l’intérêt général pour le développement de la commune d’Allada et éviter la politique politicienne.

Il faut ramener la cohésion et la quiétude au sein du conseil communal d’Allada. C’est le vœu le plus cher de la jeunesse d’Allada.
En effet, douze (12) des dix huit (18) conseillers du conseil communal ont brandi hier la menace de paralyser le conseil communal si l’autorité de tutelle n’organise la séance de vote de défiance qu’ils réclament du maire depuis un certain moment. Les dits conseillers ont exigé la convocation sans délai de cette séance pour le renouvellement de l’équipe de commandement de la commune. Et ce, disent-ils, après « l’échec de la conciliation ». Selon ces conseillers, « le processus de destitution du maire Mathias Djigla est irréversible ». Un conseiller est même allé loin appelant le maire à « démissionner ».

Face à cette situation, les jeunes de la commune d’Allada sont montés au créneau hier mardi soir. Par la voix de leur porte-parole, Charles Adognon, ces jeunes d’Allada ont invité les 12 conseillers à renoncer à leur manœuvre de destitution du maire et à privilégier la cohésion et l’unité au sein du conseil communal pour le développement de la commune d’Allada. Ces jeunes ont rappelé aux 12 conseillers les conseils de sa majesté Kpodégbé qui en juillet 2015 à l’élection du quatrième maire de la commune d’Allada à l’ère de la décentralisation a appelé les conseillers à l’unité pour le développement d’Allada. Aussi, ces jeunes pensent qu’au moment où Allada a été choisie et abrite désormais le chef lieu de la préfecture de l’Atlantique, les conseillers communaux devraient se donner la main et privilégier l’intérêt des populations et non l’intérêt particulier.
Se prononçant sur les griefs portés à l’encontre du maire Mathias Djigla, ces jeunes trouvent plutôt le maire très entreprenant sur des questions de développement. Ils citent quelques réalisations du maire qui pendant quatre mois a beaucoup fait dans la commune.
Selon le porte-parole des jeunes Charl
es Adognon, « Le maire Mathias Djigla a à son actif plusieurs actions réalisées en quatre mois. Pendant six mois après son élection, le maire était pris par des questions liées aux contentieux électoraux », dit-il. Sous le maire qui a un mandat de cinq ans et qui vient de faire un an, les marchés de tous les arrondissements d’Allada ont été réfectionnés, tous les engins lourds réparés, les forages aussi ont été réparés dans plusieurs arrondissements dont celui d’Ayou. La population a l’eau potable qui manquait dans ces localités. La mairie a été équipée en matériels informatiques et en mobiliers.
Déterminé à apporter sa touche au développement local, le maire Mathias Djigla et son équipe ont procédé à la réparation des forages tombés en panne et d’autres forages construits en cours de réception. Des hangars ont été construits et/ou achevés dans le marché de Sékou. Les travaux de clôture de l’arrondissement de Sekou ont été lancés, de même que ceux de Lon-Agomè et Attogon. Et ce n’est pas tout. Selon Charles Adognon, les réalisations sous Mathias Djigla sont légion. Il cite, entre autres, l’achèvement et la construction des brigades des arrondissements de Sekou et Avakpa ainsi que l’équipement entier de ses brigades ; la brigade routière d’Allada en cours de construction , le reprofilage de la route Allada-Sodjo qui débouche sur la voie de Tori, la poursuite des travaux de lotissement dans l’arrondissement central d’Allada.

Les jeunes d’Allada saluent le maire Mathias Djigla pour ces réalisations et lui apportent leur soutien. Ils l’exhortent à poursuivre ces actions entamées pour qu’Allada amorce véritablement son vrai développement à l’ère du « Nouveau départ ».

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE