Mairie de Djougou : Alassane Zoumarou remplace Michael Djarra

Mairie de Djougou : Alassane Zoumarou remplace Michael Djarra

0
PARTAGER

La Mairie de Djougou a depuis le vendredi 6 mai 2016 un nouveau patron. Son nom : Alassane Zoumarou.

Conformément à la décision rendue par la Cour Suprême, juge du contentieux pour les élections communales, municipales et locales, l’élection du Maire de la Commune de Djougou et de ses adjoints a été en effet reprise le 6 mai dernier. Selon les informations qui nous sont parvenues, les choses sont allées très vite. Aucune résistance à la décision de la Cour Suprême n’a été enregistrée. Dans l’ordre et la discipline, les élus se sont conformés à la loi. Alassane Zoumarou, ancien député à l’Assemblée Nationale a été porté à la tête de la Mairie de Djougou en remplacement du Maire sortant Michael Djarra. Le Maire Alassane Zoumarou qui vient ainsi de loin a pour adjoints les sieurs Idrissou Amadou et Baba Théophile. Des bouleversements ont été aussi observés au niveau des arrondissements (Voir encadré).

Des atouts pour réussir

« Alassane Zoumarou peut réussir là où Michael Djarra a échoué ». C’est en tout cas ce que pensent plusieurs ressortissants de Djougou. Pour eux, M. Alassane Zoumarou jouit d’un parcours professionnel impressionnant et c’est un atout. Né à Onklou en 1964 d’un père cultivateur et d’une mère ménagère, Alassane ZOUMAROU est marié et père de 4 enfants. Il débuta ses pas dans l’école primaire publique de Onklou où il obtint son CEFEB en 1975. Il poursuivi ses études secondaires au CEG Djougou puis au CEG1 Parakou où il décrocha son BEPC en 1980 et son BAC série L1en 1984. Il fit son service militaire de 1984 à 1985 avant de faire un court passage (1 an) à l’université nationale du Bénin en sciences juridiques et politiques. Il obtint une bourse qui lui permis d’aller étudier à l’Université d’Etat de Kièv (ex URSS). En 1992 il soutint sont mémoire de fin de formation sous le thème «Réglementation juridique des assurances en droit international privé : cas de la Communauté Economique Européenne, actuelle Union Européenne». Il revint au pays nanti d’un DESS en relations internationales et d’une maîtrise en sciences juridiques.

Très tôt dans sa vie, Alassane Zoumarou a commencé par poser des pas d’un politicien en menant une vie associative active. Déjà en 1975, il fut élu président des élèves de son Onklou natal. Une fois à Parakou, il décroche le poste de secrétaire général des élèves du CEG1 de Parakou de 1982 à1984 sous le directeur Chabi Zacharie.

Deux ans après son arrivée en Europe, il est élu président des étudiants béninois de Kièv (Ukraine) de 1988 à 1992 puis président des étudiants africains résidents à Kièv en succession du Comorien Madi Amada de 1992 à 1994. Alassane Zoumarou était camarade de table du Mr Sakachvilli, précédemment président de la République de la Géorgie et actuellement Gouverneur d’une île en Ukraine.

Rentré au pays, il fut nommé assistant du conseiller juridique du Président Mathieu Kérékou. Dès Avril 1999, il est élu Député à l’Assemblée nationale, 3ème Mandature. Au cours de ce mandat, il a présidé plusieurs commissions d’enquête parlementaires et initia plusieurs lois comme celle portant sur les Mutilations Génitales Féminines (MGF) en collaboration avec l’ONG CIAF/BENIN. En mai 2004, il fut nommé, par l’Honorable Bruno Amoussou (ministre à l’époque), Assistant du Coordonnateur National du Programme de Développement des Ressources Humaines (PDRH) au ministère du Développement et de la Planification Nationale. Il est admis au concours d’APE en qualité d’Attaché des services administratifs au ministère des affaires étrangères depuis 2005. En novembre 2006, il fut nommé au ministère du commerce en tant que conseiller technique au suivi des investissements ; puis assistant du directeur du cabinet en aout 2012 et enfin directeur départemental de l’industrie, du commerce et des petites et moyennes entreprises de l’Atlantique-Littoral jusqu’en décembre 2015. Il est élu conseiller communal puis Chef de l’arrondissement de Onklou depuis juillet 2015.

Alassane Zoumarou a également pris part à plusieurs séminaires tant nationaux qu’internationaux.

Sur le plan national, il a pris part au :

Séminaire de formation pratique sur l’arbitrage commercial international, ténu à Cotonou du 27 février au 1er mars 2002 ;

Atelier sur le projet Code de personnes et de la famille, tenu à Porto-Novo les 29 et30 avril 2002 ;

Séminaire de sensibilisation sur le rôle des parlementaires dans l’application des accords de Cotonou, tenu à Porto-Novo les 10 et011 octobre 2002;

Forum des parlementaires africains pour le NEPAD, tenu à Cotonou les 08 et 09 octobre 2002 ;

Séminaire national sur le thème : « Les causes de l’instabilité des foyers conjugaux au Bénin », tenu à Bohicon du 02 au 04 mars 2005 et à Parakou du 18 au 20 mars 2005 ;

Sur le plan international, il a participé au :

Séminaire sur le rôle des parlementaires francophone à la 9ème Assemblée Régionale Africaine, tenu à Niamey du 30 avril au 06 mai 2001 ;

Séminaire de validation des accords de Cotonou dans le cadre des ACP/UE, tenu à Bruxelles du 1er au 05 novembre 2001 ;

Séminaire international sur les Mutilations Génitales Féminines, tenu à Addis-Abeba du 04 au 08 février 2003 ;

Séminaire sur la Gestion Economique des pays francophones d’Afrique, tenu à Beijing du 10 30 octobre 2007 ;

Conférence interparlementaire sur les lois contre la pratique des mutilations génitales féminines (MGF), tenue à Dakar les 02, 03 et 04 mai 2010 ;

Conférence régionale de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) sur l’appui à la technologie et à l’innovation, tenue à Addis-Abeba du 02 au 04 novembre 2010 ;

Séminaire sur le thème « Promotion des investissements du commerce des pays francophones d’Afrique », tenu à Beijing du 06 au 26 juillet 2011 ; et enfin

Voyage d’échange sur la coopération décentralisée entre la ville de Djougou (Bénin) et la municipalité de Wakra (Qatar) du 30 octobre au 09 novembre 2015.

Diplomate de formation et de profession, Alassane Zoumarou s’exprime en plusieurs langues tant locales qu’étrangères. Il parle couramment le Yom, le Dendi ; mais aussi le Français, l’Anglais et le Russe.

Composition de l’Exécutif de la Mairie de Djougou

-Maire: Alassane Zoumarou

-1er Adjoint:Idrissou Amadou

-2ème Adjoint:BABA Théophile

-CA Djougou 1:Idrissou Mohamed

-CA Djougou 2:Issa Traoré Ismaël

-CA Djougou 3:Salifou Sidi Séidou Nourou

-CA Bareï:Zouma Lahimou

-CA Kolokondé:Séibou Gado

-CA Onklou:Bassaou Maurice

-CA Bélléfoungou:Takpara Boni Sidi

-CA Bariénou:Sabouya Ibrahim

-CA Pélébina:Yabara Wahabou

-CA Bougou:Yacoubou Fousséni

-CA Partago:N’kouéï Nestor

-CA Séro:Bio Sankamao Maman

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE