Lutte contre la traite et le travail des femmes et des enfants:...

Lutte contre la traite et le travail des femmes et des enfants: les parlementaires Béninois et leurs pairs africains y ont réfléchi à Rabbat

0
PARTAGER

Une délégation du parlement béninois, avec à sa tête, le Président Adrien Houngbédji, a pris part dès le samedi 05 novembre dernier à la 69ème Session du Comité Exécutif et à partir du mardi 08 novembre à la 39ème Conférence de l’Union Parlementaire Africaine à Rabat (Royaume du Maroc). L’Union Parlementaire Africaine (UPA), ex-Union des Parlements Africains, rappelons-le, est une Organisation Inter-parlementaire Continentale créée à Abidjan le 13 Février 1976. Ses Statuts ont été modifiés et adoptés lors de la 22ème Conférence qui a eu lieu les 17 et 18 Septembre 1999 à Luanda (Angola).
Au cours des travaux de la 69ème Session du Comité Exécutif et de la 39ème Conférence de l’Union Parlementaire Africaine qui ont pris fin le mercredi 09 novembre, les députés béninois aux côtés de leurs pairs africains ont apporté leurs contribution à la réflexion autour du Thème : « La contribution des parlements africains à la lutte contre la traite et le travail des femmes et des Enfants ». Pour rappel, aux côtés du Président Adrien Houngbédji, il y avait les députés Edmond Zinsou, Atao Honnouho et Abiba Dafia

Les points débattus aux cours des deux assises

Rapport du Président du Comité Exécutif.
Rapport d’activités du Secrétaire Général.
Amendements aux Statuts et au Règlement Intérieur
Rapport du Comité des femmes parlementaires.
La participation des citoyens et particulièrement des jeunes à la promotion de la démocratie.
Le rôle des Parlements africains dans la réalisation des Objectifs de développement durable.
La lutte contre le terrorisme en Afrique.
Election des membres du Comité Exécutif.
Date et lieu de la 40ème Conférence.
RAPPEL DES OBJECTIFS DU L’UNION PARLEMENTAIRE AFRICAINE (UPA)

rassembler toutes les Institutions Parlementaires des Etats Africains ;
œuvrer à l’établissement progressif d’une véritable communauté juridique africaine fondée sur les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles du Continent ;

favoriser les contacts entre Parlementaires Africains d’une part et, entre Parlementaires Africains et ceux du reste du monde, d’autre part ;
contribuer au renforcement du rôle et du prestige de l’Institution Parlementaire en Afrique en s’inspirant des valeurs humaines fondamentales tant africaines qu’universelles ;
à la réalisation effective des idéaux de liberté, d’égalité, de paix et de justice ainsi qu’à la promotion des droits de l’homme ;
à l’approfondissement du concept de la démocratie et à son fonctionnement effectif ;
à la réalisation des objectifs de l’Organisation de l’Unité Africaine pour l’établissement d’une paix durable par le dialogue dans le cadre d’une coopération inter-africaine et d’une politique de bon voisinage, de cœxistence pacifique et de regroupement africain.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE