Accueil Politique

Location de groupes électrogènes pour assurer l’énergie: Les explications du ministre Jean-Claude Houssou aux députés

0
PARTAGER

Le ministre en charge de l’Energie, Jean-Claude Houssou, était, ce jeudi 15 juin devant la Représentation nationale pour répondre à des préoccupations des députés dont celle ayant trait à la location des groupes électrogènes pour assurer la fourniture de l’énergie électrique. Il a expliqué le bien-fondé de cette initiative du Gouvernement qui s’inscrit dans le cadre des mesures urgentes pour endiguer le phénomène du délestage au Bénin.

La préoccupation relative à la location des groupes électrogènes comme beaucoup d’autres questions orales avec débat était au cœur de la séance plénière de ce jeudi 15 juin à l’hémicycle. Le ministre chargé de l’’Energie, Jean-Claude Houssou s’est expliqué face aux députés. Il en ressort que la location des groupes électrogènes s’insère dans le cadre des nombreuses mesures prises par le Gouvernement pour mettre fin au délestage et aux coupures intempestives de l’énergie électrique. Ainsi, des groupes électrogènes ont été loués auprès des entreprises Apr et Aggréko pour une puissance totale installée de 100 MW en complément aux centrales électriques thermiques de 80 MW louées en 2014 auprès des entreprises Mri et Aggréko. Les montants annuels des contrats de location sont de 4 848 455 980 F Cfa pour Mri et 7 455 212 860 FCFA pour Aggréko. La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) a déboursé pour ces deux contrats entre juillet 2014 et juillet 2016 un montant de 18 419 508 782 F Cfa, a souligné le ministre Jean-Claude Houssou. Selon lui, à la date d’aujourd’hui, au total 80 groupes électrogènes ont été loués par l’Etat béninois pour une puissance totale de 180 MW. Au titre des actions urgentes menées par le Gouvernement du Nouveau départ pour assurer la durabilité de l’énergie électrique, informe-t-il, il y a eu également la réhabilitation des centrales thermiques de la Sbee pour une puissance de 30 MW par l’entreprise Wartsila et la signature par la Sbee d’un contrat d’importation d’énergie électrique. Les actions à court terme ont permis d’engager à ce jour des dépenses à hauteur de 30 milliards F Cfa notamment pour la location des centrales électriques et la réhabilitation des centrales de la Sbee.
Jean-Claude Houssou a énuméré les autres actions à moyen et à long termes en vue dans le secteur énergétique et visant à résoudre durablement le problème de délestage et appuyer la relance de la croissance économique. A ce titre, le Gouvernement a inscrit dans son plan d’action pour le secteur de l’électricité quatre projets phares avec une enveloppe totale de 761 milliards F Cfa pour instituer un système énergétique largement autonome, compétitif et une fourniture d’électricité fiable et de qualité aux unités de production et à la population béninoise à travers la modernisation et l’extension de la filière thermique, assurer le développement des énergies renouvelables, assurer la restructuration de la Sbee et la maitrise de la consommation énergétique. Le ministre Jean-Claude Houssou a assuré aux députés la détermination du Gouvernement à garantir la capacité interne de production d’énergie électrique d’au moins 600 MW dont 500 MW thermique et 100 MW en énergies renouvelables d’ici 2019-2020 avec un accent majeur sur la rénovation des réseaux électriques de la Sbee.
Les députés ont encouragé le Gouvernement à maintenir le cap pour mettre le Bénin à l’abri du délestage et rendre le Bénin autonome en matière énergétique.

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here