Accueil Politique

Liquidation des sociétés d’Etat: Le Front pour le Sursaut Patriotique exige l’arrêt les privatisations (Une marche annoncée pour le 22 juin prochain)

0
PARTAGER

Le Front pour le Sursaut Patriotique (Fsp) a animé, vendredi dernier à Cotonou, une conférence publique sur la situation sociopolitique du Bénin. Les différents représentants de syndicats et d’entreprises qui subissent les réformes du Gouvernement de la rupture ont exposé leurs difficultés et des actions sont envisagées pour amener le Gouvernement à arrêter les privatisations.

La situation sociopolitique actuelle du Bénin inquiète le Front pour le sursaut patriotique (Fsp). C’est à ce titre qu’il a organisé, vendredi 16 juin dernier, une conférence publique au cours de laquelle les représentants des entreprises liquidées ou en voie de privatisation ont exposé leurs difficultés et des dispositions prises pour contrer la politique du président de la République que le Fsp qualifie de « mépris vis-à-vis du peuple ».
Selon Jean Kokou Zounon, porte-parole du Fsp, « Le pays est de nouveau en danger ». « Danger de recul des libertés et de la démocratie, danger de recul de la décentralisation avec des mesures tendant à réduire les communes en des sous-préfectures », précise-t-il. Il faut agir contre la privatisation, la liquidation, la concession, le déguerpissement, etc. qui occasionnent l’extension et l’aggravation de la misère au Bénin, préconise-t-il.
Pour Amos Elègbè, « La vision de la Rupture n’est pas une vision de développement... Le peuple ne doit donc pas accepter la privatisation sous n’importe quelle appellation, des secteurs stratégiques et sociaux, du port, de la Sbee, du Cnhu, etc. ». « Si les choses continuent, le Bénin n’aura plus rien à proposer aux investisseurs et c’est le peuple qui sera perdant », a-t-il insisté.
Le Front pour le Sursaut patriotique soutient les protestations des travailleurs et du peuple. Toutes les forces présentes ont décidé à l’unanimité de descendre dans la rue et de rendre publique une motion contre la privatisation ou la liquidation des entreprises et les licenciements dans ces sociétés. La marche est prévue pour le 22 juin prochain dans la ville de Cotonou, pour exiger du président Talon « l’arrêt immédiat de ces liquidations et privatisations ». Jean Kokou Zounon, porte-parole du Fsp, a lancé un appel à la mobilisation et à un véritable sursaut patriotique de toutes les forces politiques, syndicales et de la société civile, toutes les personnalités attachées à la sauvegarde de notre patrie le Bénin.

Halilathou DRAMANE (stag)

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here