Lionel Zinsou à Patrice Talon : «Le nouveau président peut réussir, il...

Lionel Zinsou à Patrice Talon : «Le nouveau président peut réussir, il doit réussir, il va réussir»

0
PARTAGER

Tard dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 mars 2016, le candidat Lionel Zinsou a joint au téléphone son challenger, Patrice Talon, pour le féliciter d’être élu. «Les résultats provisoires font apparaître une victoire très nette de Patrice Talon (…) L’écart est significatif, la victoire électorale est certaine», lui a-t-il dit. Dans un communiqué de presse rendu public par sa cellule de communication, Lionel Zinsou a précisé qu’il a «appelé Patrice Talon ce soir pour le féliciter de sa victoire, lui souhaiter bonne chance et me mettre à sa disposition pour la préparation des dossiers de transition. J’ai eu une conversation cordiale avec lui». Peu après la proclamation des grandes tendances par la Céna, il a également fait une déclaration à la presse nationale et internationale dans laquelle il a salué et félicité ceux qui ont cru en lui. Aussi, a-t-il fait savoir que le prochain président de la République «peut réussir, il doit réussir, il va réussir». Lire l’intégralité de sa déclaration.
Déclaration de M. Lionel Zinsou face
à la presse béninoise
Béninoises, Béninois, mes chers compatriotes
Au-delà du Bénin, je m’adresse aussi à mes frères africains. Le Bénin a voté au second tour de l’élection présidentielle. Je m’adresse à vous après que la Commission électorale a publié les premières tendances des résultats. Et je saisis cette occasion pour dire que dans la démocratie du Bénin, les institutions ont parfaitement fonctionné; qu’il s’agisse de celles qui gèrent les listes électorales informatisées, qu’il s’agisse de celles qui gèrent le processus électoral, la Céna, et qu’il s’agisse de la Cour Constitutionnelle, je veux les remercier.
Je voudrais féliciter notre peuple. Nous avons eu un second tour comme le premier, et comme la campagne électorale empreinte de calme de sérénité d’espoir. Nous n’avons eu aucune violence. Je dis cela devant le monde entier, c’est vraiment une réussite, un accomplissement du Bénin.
Je voudrais également féliciter à travers le peuple si mûr, ce grand sens de l’avenir, ce grand sens de l’intérêt général. Le peuple a exprimé par les résultats une volonté très claire. J’ai exprimé cette nuit très rapidement mes félicitations à Patrice Talon qui a remporté cette présidentielle. Je l’ai félicité pour sa campagne, pour ses projets et je lui ai souhaité bonne chance.
Je lui ai indiqué aussi qu’en tant que premier ministre j’étais à disposition de son équipe de transition et de lui-même, s’il le souhaitait, pour aller plus vite dans les dossiers et recevoir toutes les informations dont il a besoin. Cette conversation a été à l’image de la démocratie du Bénin, une conversation cordiale. Le nouveau président qui prêtera serment le 6 avril, sera bien évidemment le président de tous les béninois, et j’appelle évidemment tous à respecter le scrutin dans tout notre pays.
Le nouveau président peut réussir, il doit réussir, il va réussir. Je voudrais remercier tous les électeurs qui m’ont fait confiance. C’est avec respect et humilité que je les remercie. Je voudrais évidemment remercier les équipes qui se sont dévouées de façon extraordinaire. Un grand espoir s’est levé et vraiment je les remercie tous de ce dévouement extraordinaire de cette espérance.
Je voudrais aussi vous dire qu’à titre personnel, c’est bien mon intention de servir mon pays et de continuer à servir. Il ya de très nombreuses façons de se rendre utile à son pays. Et je compte bien être dans l’amour de la patrie, dans le respect des institutions, dans le respect des nouvelles institutions. Je compte bien être là pour accompagner cet élan de développement, au-delà de toutes les opinions politiques, notre peuple tout entier veut voir se réaliser notre pays. Je suis très serein à titre personnel et je suis très confiant dans notre pays, dans ses compétences, dans son potentiel, je sais que notre pays comme beaucoup d’autres pays frères souffrent et qu’il faut beaucoup de réformes, et qu’il faut tacler les misères, la défaire et le chômage.
Mais nous avons des atouts très importants, et je suis sûr que la nouvelle administration saura réaliser ce potentiel. Voilà c’est ce message de confiance et d’espoir dans le pays, de respect et de confiance dans les institutions nouvelles qui vont se mettre en place que je voulais communiquer à tous avec mes remerciements.
Mesdames et messieurs de la presse je vous remercie d’avoir été à nos côtés sur le terrain avec tous les candidats et d’avoir couvert cette élection dont je crois qu’elle est devant le monde un bon exemple pour la démocratie.

Je vous remercie.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE