Lettre de Nicolas Sarkozy à Boni Yayi : «Je connais vos grandes...

Lettre de Nicolas Sarkozy à Boni Yayi : «Je connais vos grandes compétences et la force de vos convictions…» (Il est fier de ce qu’ils ont construit ensemble pour renforcer les liens d’amitié entre le Bénin et la France)

22
PARTAGER

L’ancien Président de la République du Bénin continue de recevoir les félicitations et l’admiration de la communauté internationale pour ses qualités d’homme d’Etat, son comportement exemplaire et digne durant les 10 ans de sa gouvernance. Après l’Union Européenne, l’Union Africaine, les Nations Unies, la chancelière fédérale Angela Merkel et bien d’autres puissances et autorités étrangères, le président Boni Yayi vient de recevoir les félicitations de Nicolas Sarkozy, ancien chef de l’Etat français, et du Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci) basée à Djeddah, Iyad Ameen Madani.

Nicolas Sarkozy a transmis à Boni Yayi, «un témoignage d’amitié» et lui a adressé «ses vœux de bonheur et pleine réussite pour la suite». «Je connais vos grandes compétences et la force de vos convictions et je ne doute pas qu’elles trouveront rapidement à s’exprimer à nouveau au service d’une noble cause», a affirmé l’ancien président français, qui se réjouit que le Bénin ait une nouvelle fois fait la preuve de sa très grande maturité démocratique. «Je sais que vous y avez grandement contribué et je tenais à vous en féliciter… Je tenais aussi à vous dire combien j’ai été heureux de travailler avec vous durant les années où nous avons présidé tous deux aux destinées de nos pays. Je suis fier de ce que nous avons construit ensemble pour renforcer les liens d’amitié entre le Bénin et la France et pour permettre à nos deux pays de relever ensemble leurs défis communs», a expliqué Nicolas Sarkozy. Il n’a pas manqué d’exprimer son souhait de rencontrer son «ami» dans l’avenir.
Le Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci), quant à lui, a félicité l’ancien président béninois «pour tous les efforts et sacrifices consentis durant tout ce temps pour la stabilité politique du Bénin». Iyad Ameen Madani a salué la «sagesse» avec laquelle il a conduit son pays. Il a aussi noté «le courage et la sagesse» que le président Boni Yayi a eus durant ses deux mandats et qui ont «contribué au maintien de l’ordre constitutionnel et à la sécurité des institutions démocratiques». Pour Iyad Ameen Madani, la riche expérience de Boni Yayi sera très utile pour l’avenir du Bénin. «C’est pourquoi, il ne fait pas de doute que vous continuerez à être disponible pour contribuer, par vos sages conseils, à la préservation de la paix, de la concorde et de l’harmonie sociale qui constituent la base indispensable au développement économique et social de nos Etats», a indiqué le Secrétaire Général de l’Organisation de la coopération islamique (Oci).

Comme quoi, le président Boni Yayi a marqué tous les grands dirigeants du monde qui tiennent à lui exprimer leur reconnaissance pour son engagement en matière de lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée, ses appels à une assistance internationale après le coup d’état au Mali, sa médiation pour résoudre la crise au Burkina Faso et la participation de son pays aux opérations militaires contre Boko Haram. Toutes choses qui attestent ses nombreuses contributions en faveur de la paix et de la stabilité dans la sous-région et sur le continent africain. Toutes ces lettres de félicitations honorent donc le Bénin et sa démocratie.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

22 COMMENTAIRES

  1. Du vent oui n’eut t la maturit du peuple bninois et le sanglant avertissement du 4 mai on en serait pas l eux ils sont mal placs pour apprcier l’homme

    • Commenter : C’est vrai que Yayi Boni a tenté en vain de se maintenir au pouvoir, mais en passant par le circuit démocratique. Le peuple était en éveil et lui a dit « non ». Toutefois, il faut aussi reconnaître que dans d’autres pays, malgré la veille citoyenne, on a tiré sur des populations pour passer en force. Remercions donc le Seigneur d’avoir eu des dirigeants qui ont eu peur de leur peuple plutôt que de balayer du revers de la main tout ce qui concerne Yayi, même si c’est positif.

  2. En dépit de tt ces défauts il reste le meilleur président de tt ces prédécesseur beninoi reconnaissancon ces mérite ces vraiment un très bon président il mérite plus que vos insultes mes félicitations mr le président

  3. Ils auraient été béninois qu’ils auraient une autre appréciation de l’homme. Bon pour ceux de l’extérieur et pire pour nous de l’intérieur. Ils connaissent pas nos réalités vécues

  4. Boni yayi est et restera un grand homme.Quoi qu’on dise il avait le pouvoir de rester au pouvoir et faite des victimes comme dans d’autres pays.Les béninois qui ne le pensent pas sont ceux qui n’ont pas réussit àbénéficier de ses services corrompus.L’homme n’étant pas parfait ,yayi a cette ses défauts

  5. Merci pour tous .si vous avez la chance de diriger votre famille sans faillite pendant une année vous n’ensulterez jamais quilqun qui a dirigé un pays pendant 10 ans .Dites moi mes camarades qui vit sans défaut. Yayi est bon 70% par rapport à Talon. Laissons le temps pour voir. Que le.seigneur nous accord la vie.Good day

  6. L’histoire donnera raison à chacun et tous. Un prophète n’a jamais été accepté chez lui. Vive le Bénin Vive la Démocratie.

  7. de quel talon vous parlez il n’a même pas encore fait 6 mois et le pays est a l’envers et vous dite uoi? le temps vous donnerez raison effectivement.

  8. Commenter :yayi a réussit sa vie alors il serait vraiment de perdre votre precieux temps a le critiqué. que chancun réussit sa vie et faire parler de lui comme Boni Yayi.
    bonne comprehension a tous.

  9. félicitations de Sarkozy! mon oeil Sarkozy est il un exemple chez lui? pareille que yayi au bénin. donc il y à pas événement ce sont les voyous qui se félicite c’est tout.voilà

  10. Nul n’est prophète chez soi. La communauté internationale n’a pa le critère de la bénioiserie. Yayi est vraiment un grand homme, le vrai président dynamiq, développeur ke le bénin ait connu de 1960 à ce jour. il a réellement fait un mandat de gestion de pouvoir. Le 2ème est celui des crise où l’argent, la télécommande, le vol des responsables nommés et la mauvaises foi de certains politiciens ont tou peint en noir. Mais à l’allure où vont les choses aujourdhui, ne risquons nou pa de lui donner raison demain?

  11. Tout ça relève de la diplomatie, ces grands du monde ne connaissent rien de nos réalités ici au Bénin. Que dire du régionalisme au Bénin ces dix dernières années ? Qui était le chef ? Ou le roi ?
    L’ homme était un roi et non un président.
    Le roi a rendu service il faut le féliciter. Bravo Sarco et tout le reste, l’Afrique doit se réveiller.

  12. boni boni mais laissez le fils de l’homme tranquille nul n. »est parfait dans se bat monde est puis reconnaissons qu’il a fait pour son pays

  13. Il faut s’approcher de la poule pour savoir qu’elle a des oreilles. On ne saurait apprécier le goût d’une sauce en y étant éloigné.LOrtb était aux louanges du tout puissant pendant 10ans. L’opinion contraire n’avait jamait été entendue à l’étranger. Ce que disent Srko et autres ne sont que de l’encens. La gouvernance de Yayi Boni n’était que déception et fustrations.

  14. rien du folckore peu importe les hommag internationnales qe yayi reçoit de ces cloon comm lui interieurement lui mem sait kil a fait trop du mal à ce pays le Benin et la Bibl a traitré des gens comm lui de pire infidèle ceux ki ne traite pas bien leur nation

LAISSER UN COMMENTAIRE