Les réseaux sociaux : seules sources d’information « officielle » sous le nouveau régime...

Les réseaux sociaux : seules sources d’information « officielle » sous le nouveau régime ?

0
PARTAGER

La communication gouvernementale a pris une nouvelle tournure depuis l’installation le 6 avril dernier du nouveau président de la République du Bénin, Patrice Guillaume Athanase Talon. Contrairement à ce à quoi étaient habitués les journalistes béninois sous le régime défunt de YAYI, l’information semble se loger sur des rumeurs et la source, pour l’instant reste et demeure les réseaux sociaux.

Les professionnels des médias béninois s’approvisionnent désormais en information sur les réseaux sociaux. C’est pratiquement la norme, s’il convient de le dire ainsi sous le régime de la rupture qui prône pourtant un nouveau départ. Whatsapp, Facebook, Twitter et bien d’autres Réseaux sociaux sont mis en contribution pour « fournir » l’information du gouvernement aux hommes et femmes de la presse locales. Même cas avec les médias internationaux ? difficile de l’affirmer. Mais ce qui est évident, c’est l’usage devenu abusif de ces réseaux sociaux pour des fins communicationnelles du gouvernement en place.

Tenez, avant même la réunion hebdomadaire des ministres les mercredis, des rumeurs d’une telle nomination ou d’un tel limogeage sont ventilées sur ces réseaux. Le comble, près de 90% de ces effets d’annonces sont, par la suite, confirmés lors du conseil des ministres. Après même ce conseil, et après l’intervention télévisée du ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence, Pascal Irénée KOUKPAKI, des spéculations prennent leur envol avec des posts faisant état même des décisions jusque-là, confidentielles. Tout porte donc à croire que ce sont les mêmes dirigeants, ces responsables, qui, par des moyens totalement illégaux, balancent ces informations aux hommes des médias pour des fins que l’on connaît tous. Des actes administratifs authentiques, des lettres supposées confidentielles, des décisions encore en études, bref, tout s’expose sans aucune normes réglementaire.

Veut-il véritablement gérer le pays à base des informations disponibles que sur les réseaux sociaux ? C’est la grosse interrogation quand on sait que le gouvernement mis en place le soir de la prestation de serment de l’actuel locataire de la Marina, s’est résolument engagé pour finir avec des spéculations et des pratiques qui consistaient à toujours envoyer des ballons d’essai dans l’opinion avant de prendre les décisions idoines. Avec cette nouvelles méthode d’information ou de sources d’information, on assiste à de l’intoxication, du mensonge et plein d’autres vices qui, professionnellement parlant, n’arrangent aucunement la corporation et l’image de la presse béninoise à l’internationale.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE