Les préparatifs de l’élection présidentielle de 2016 préoccupent les membres de la...

Les préparatifs de l’élection présidentielle de 2016 préoccupent les membres de la CAD à Lokossa

0
PARTAGER

Le préfet des départements du Mono et du Couffo, Corentin Kohoué, a tenu ce mercredi avec les responsables et chefs services départementaux, la 2ème réunion ordinaire de la Conférence administrative départementale (CAD).

Au cours de cette réunion ordinaire, les membres de la CAD ont eu droit à une communication sur le point des travaux sur le réseau routier dans les départements du Mono et du Couffo.

A cet effet, il ressort de la présentation du communicateur, Justin Assion Akouété, que les travaux de la route Comé-Lokossa-Dogbo, n’avancent plus car, dit-il, le taux d’exécution physique est passé en décembre 2015 de 12,45% à 12,80% en février 2016. « Ce qui veut dire qu’en trois mois, l’entreprise EBOMAF a fait moins d’un kilomètre », a-t-il ajouté avant de dire que sur le pont reliant Athiémé à Agomeglozoun dans le Togo, les travaux évoluent à l’exponentiel. Le taux d’exécution physique est à 75%. Concernant la voie Dogbo-Toviklin-Klouékanmè, l’entreprise chargée de bitumer le tronçon est entrain de déployer le matériel sur le terrain. En ce qui concerne les travaux de pavage qui ont connu un arrêt depuis plus de deux ans dans la ville de Lokossa, le communicateur a fait savoir aux membres de la CAD que cela est dû au défaut de paiement. Mais, actuellement dira-t-il, les négociations sont en court pour que les travaux reprennent.

En abordant les préparatifs de l’élection présidentielle de 2016, le préfet Corentin Kohoué a mis sur pied une équipe composée des membres de la CAD pouvant lui permettre de rentrer en possession des résultats et rendre compte à qui de droit. Le préfet a rappelé aux membres de la CAD, les dispositions légales pendant la période électorale. Pour lui, « nous devons tout mettre en œuvre pour préserver la paix au Bénin et cultiver la sagesse ».

Le remplacement des anciens tickets valeurs de la SONACOP par le nouveau a aussi fait l’objet des débats d’autant plus que la décision prise par les autorités est que chacun des ministères ne va pas échanger plus cinq millions de ticket valeur. Ainsi donc, les membres de la CAD recommandent à ce que tous les bons soient pris en compte quelque soit le montant et le délai si le ticket valeur est de bonne qualité.

Le nouveau code foncier, l’électricité, l’eau, etc ont aussi fait l’objet des débats.

Clôturant les travaux, le préfet Kohoué a demandé à ce que le peuple prie pour que l’élection présidentielle se déroule dans la quiétude.

ABP/NT/TB

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE