Les parlementaires en communion avec la jeunesse béninoise

Les parlementaires en communion avec la jeunesse béninoise

0
PARTAGER

Le Parlement béninois a célébré hier la journée internationale de la démocratie. Ce fut l’occasion réunir les jeunes de toute tendance et provenance, pour échanger sur les bonnes valeurs à observer pour une relève de qualité.

Cette rencontre importante souhaitée par l’union interparlementaire (UIP) a été mise à profit par l’honorable Eric Houndété, premier vice-président de l’institution lors de la cérémonie d’ouverture, pour attirer l’attention des jeunes sur les comportements à observer pour une relève de qualité. Il ressort de son intervention que les jeunes doivent emprunter la voie du militantisme et de la formation politique en adhérent massivement aux groupes cibles. Une des conditions de leur participation de qualité à la construction de notre pays dans tous les domaines. Une vision partagée par le directeur de cabinet du président Adrien Houngbédji qui lors de son allocution de circonstance, a mis un accent particulier sur le sérieux à mettre en évidence pour mériter la relève. Un sérieux qui implique des qualités pour l’instant rares lorsqu’on s’en tient à la manière de se comporter de nos jours, de beaucoup de jeunes. Il n’a point manqué de mettre en exergue le souci du président de l’Assemblée nationale en ce qui concerne la promotion des jeunes. D’où la part importante accordée à la jeunesse dans les nominations depuis son élection à la tête du Parlement septième législature. Deux communications ont été données dans le cadre de la célébration de cette journée internationale de la démocratie et ayant fait l’objet d’une forte implication des béninois. La première porte sur les objectifs de développement numéro 16 et donnée par Ginette Camara du PNUD et la deuxième relative à l’engagement des jeunes dans la vie des Parlements. Elle a été présentée par Isaac Fayomi, directeur des services législatifs de l’institution parlementaire. Les deux présentations ont balisé la voie aux échanges très riches en enseignement pour la jeunesse, la relève de demain.

Par : Nicaise AZOMAHOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE