Les membres affiliés à la FBF invitent Talon à s’auto-saisir de la...

Les membres affiliés à la FBF invitent Talon à s’auto-saisir de la crise du football béninois (Déclaration).

1
PARTAGER

Déclaration des membres actifs affiliés à la Fédération Béninoise du Football 

Considérant le retrait d’un agrément à la Fédération Béninoise de Football, le 27 mars 2015 par le Gouvernement YAYI,

Considérant l’ingérence du gouvernement YAYI par l’arrêt unilatéral des activités de la Fédération Béninoise de Football alors que les championnats nationaux se deroulaient dans la bonne ambiance,

Considérant l’injustice dont ont fait montre le gouvernement Yayi et son ministre Safiou Affo avec la complicité de la CAF en écourtant le mandat d?un Comité Exécutif démocratiquement élu pour un mandat de quatre ans le 30 septembre 2013,

Considérant l’arbitraire par lequel le ministre Safiou Affo avec la complicité de certains membres dissidents du Comité Exécutif a créé une confusion de règles en s’arrogeant contre les Statuts de la FBF et des textes qui régissent le football mondial, les attributions de la Fédération Béninoise de Football,

Considérant l?arbitraire, l?exclusion, et le régime de pensée unique installé au sein de la Fédération Béninoise de Football par le Comité de Normalisation,

Considérant les abus avérés, la politique d’exclusion et la volonté affichée du Comité de Normalisation de favoriser le camp ANJORIN au détriment de l’esprit de réconciliation indispensable pour mettre fin à la crise selon la feuille de route de la FIFA elle-même,

Considérant qu?au surplus des actes d?exclusions et de violation grave des Statuts de la FBF posés par M. Rafiou PARAISO et ses copains, qu?il a arbitrairement modifié le corps électoral en dissolvant les Ligues Régionales de Football Amateur, en introduisant dans la parodie de championnat des clubs non actifs, des clubs sanctionnés et relégués en division régionale et des clubs fictifs et en gérant le processus électoral,

Considérant la violation des articles 35, 33.9, et 65 des Statuts de la Fédération Béninoise de Football et des articles 2, 3 et 10 du code électoral de la FBF,

Considérant la mascarade orchestrée par M. Rafiou PARAISO et sa bande pour installer le sieur Moucharaf ANJORIN à la tête de la FBF,

Considérant les déclarations du président du Comité de Normalisation faisant état de ce que la réconciliation est la condition sine qua none avant l’organisation du congrès électif,

Considérant la médiation entamée par le nouveau ministre des Sports Oswald HOMEKY dès sa prise de service,

Considérant la rencontre entre le ministre des sports avec les différents protagonistes le mardi 31 mai dernier ; laquelle rencontre le désigne comme nouveau médiateur à la suite d’un protocole d’accord signé par tous les camps,

Considérant l’engagement du ministre HOMEKY de faire respecter le protocole d’accord,

Considérant la levée de l’ordonnance n°43/2016 du 1er avril rétractation du juge du Tribunal de Première Instance de Porto-Novo au motif du rapprochement engagé par le ministre des Sports pour gérer la crise,

Considérant les correspondances de la CAF et de la FIFA des 3 et 4 juin 2016,

Considérant la violation de l’esprit du protocole d’accord et la ruse de Moucharafou ANJORIN qui par le biais de ses sbires de la CAF et de la FIFA à imposer la tenue d’un congrès électif à la FBF au plus tard le 11 juin prochain,

Considérant la convocation d?un corps électoral inconnu par le Comité de Normalisation le lundi 7 juin 2016 en violation des statuts de la FBF,

Constatant que ce congrès électif ne débouchera que sur l’élection d?un comité exécutif contesté et laisserait en rade la majeure partie des clubs actifs de la FBF,

Constatant que Moucharafou ANJORIN et son camp ont enterré les derniers espoirs de la réconciliation entamée par le ministre des sports dont l’autorité ainsi que celle de l?Etat béninois ont été bafouées,

Constatant que les sieurs Constant OMARI et Prosper ABEGA dont les rapports précédents tronqués ont conduit à la suspension de la FBF par la FIFA, ont été désignés une nouvelle fois pour cautionner la parodie d’élections en cours,

Considérant que la préoccupation majeure au retrait de l?agrment à la FBF par le gouvernement YAYI demeure le chantier de la réconciliation pourtant non encore exécuté avec le silence coupable de la FIFA,

Nous membres actifs affiliés à la Fédération Béninoise de Football :

Disons NON à la tenue d’un congrès électif à la Fédération Béninoise de Football taillé sur mesure par la CAF et la FIFA pour élire Moucharafou ANJORIN le 10 juin 2016,

Exigeons la tenue des assises de réconciliation de toute la famille du football et le respect du Protocole d’accord signé par tous les camps en présence du ministre des Sports le 31 mai 2016,

Exigeons le respect des Statuts et du Code Électoral de la Fédération Béninoise de Football dans le cadre du processus électoral en cours,

Dénonçons l’imposture, l’arbitraire et l’injustice mise en route par ANJORIN et son allié et avocat personnel PARAISO avec le soutien de leur parrain HAYATOU,

Rendons responsables le Comité de Normalisation, OMARI Constant, Prosper ABEGA et Moucharafou ANJORIN de toutes les difficultés du football béninois ces dernières années,

Invitons le Chef de l’Etat Patrice TALON à s’auto saisir ce jour en Conseil des Ministres du dossier de la crise du football pour régler définitivement un problème qui perdure depuis une décennie,

Invitons la FIFA surtout le nouveau Secrétaire Général à s’auto saisir du dossier du Bénin afin de réexaminer et de corriger une injustice commise et soutenue par ses émissaire Constant OMARI et Prosper ABEGA véritables artisans de la crise dans notre football,

Rendons responsables Moucharafou ANJORIN et sa clique des déconvenues qui résulteraient de leur entêtement à organiser un congrès électif contre les intérêts du peuple béninois.

En tout état de cause, les Membres affiliés de la FBF :

Demandent au gouvernement de restaurer l’autorité de l’Etat bafouée par Moucharafou ANJORIN et ses copains affidés de la CAF et de la FIFA en disant NON ce jour en Conseil des Ministres à la tenue du congrès prévu pour le vendredi 10 juin 2016 afin d’éviter non seulement les agressions physiques sur des personnes et entre membres de la famille du football,

Souhaitent que le Ministre des Sports, Oswald HOMEKY, aille jusqu’au bout de sa médiation en bonne intelligence avec la FIFA, afin de sortir la FBF de la crise qui la secoue depuis plus d’une décennie,

Invitent le nouveau Secrétaire Général de la FIFA à réexaminer le dossier du Bénin et à rendre compte au Conseil de la FIFA,

Demandent au Comité de Normalisation et son président Rafiou PARAISO de se mettre à l’écart des affaires de la Fédération béninoise de Football en démissionnant d’eux-mêmes.

Fait à Cotonou le 08 Juin 2016.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE