Les fermes engagements de Zinsou à Lokossa, Comè, Bopa et Toviklin

Les fermes engagements de Zinsou à Lokossa, Comè, Bopa et Toviklin

0
PARTAGER

La promotion de l’emploi des jeunes sera la priorité des priorités du Gouvernement de Lionel Zinsou dès sa prise de fonction le 6 avril 2016. C’est le message fort que le candidat de l’alliance Fcbe-Rb-Prd est allé délivrer aux populations des Départements du Mono-Couffo lors de la tournée qu’il a effectuée ce week-end.

C’est dans une grande ferveur populaire que les populations de Lokossa, Comè, Bopa et Toviklin ont accueilli, vendredi et samedi dernier, Lionel Zinsou, candidat de l’alliance Fcbe-Rb-Prd. Organisée sous la houlette des leaders du Mono-Couffo engagés pour la vulgarisation du projet de société du candidat, cette visite de Lionel Zinsou dans ces deux Départements a été l’occasion pour lui de décliner sa vision pour les différentes couches de la société béninoise notamment les jeunes et les femmes.

En effet, au nombre des termes sur lesquels Lionel Zinsou a entretenu ces populations avides de s’approprier les mesures et réformes qu’il a prévues pour les sortir de la misère et du chômage, il faut citer le projet d’assurance maladie pour tous, les microcrédits aux femmes et la promotion de l’emploi des jeunes.
A en croire Lionel Zinsou, au cours de son mandat à la tête du Bénin, outre l’autonomisation des femmes et l’amélioration du système sanitaire en faveur de tous les Béninois, la promotion de l’emploi des jeunes aura une place prépondérante dans sa gouvernance.

« Les jeunes ne sont pas responsables du chômage dans lequel la plupart d’entre eux végètent. C’est à l’Etat central de créer les conditions pour leur insertion », a dit en substance Lionel Zinsou. Dans son message à tous les fils et filles du Couffo, Lionel Zinsou a appelé à la paix et à l’union sacrée pour enclencher le développement de notre pays. Il a mis l’accent sur la nécessité d’enclencher avec tous les élus de l’Alliance Républicaine des réformes pour l’emploi des jeunes, l’agriculture, les microcrédits aux femmes, dès avril 2016.

Zinsou en faveur de l’emploi des jeunes

Il faut le rappeler, dans son projet de société intitulé « Le Bénin Gagnant », le candidat Lionel Zinsou a défini les grands axes de son action envers les jeunes et les femmes. Les jeunes et les femmes seront au cœur de son action. La finalité de cette ambition est une meilleure préparation des jeunes au monde de l’emploi en adaptant leur formation aux besoins du marché afin de réduire significativement le taux de chômage. De même, il sera procédé à la mise en place d’une politique sociale permettant d’augmenter de façon directe, immédiate et systématique le pouvoir d’achat des femmes et des familles.

De façon spécifique pour ce qui est des jeunes, il s’agira entre autres d’accroître les moyens du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ) et l’implanter dans les départements pour qu’il puisse investir directement dans les entreprises des jeunes entrepreneurs. Il s’agira aussi d’accompagner pendant trois ans l’insertion professionnelle des jeunes par un appui budgétaire aux entreprises et par une prise en charge par l’Etat d’une partie du coût du travail de l’entreprise.

Lionel Zinsou s’engage également à initier la création d’incubateurs pour l’accompagnement des jeunes entrepreneurs et renforcer les structures d’appui à l’entreprenariat, notamment en matière d’appui-conseil et de financement.

A ces mesures il faut ajouter le renforcement de l’employabilité des jeunes par l’accélération du transfert des nouvelles technologies dans l’enseignement, l’adaptation de la formation au marché de l’emploi en développant des formations universitaires pratiques et pragmatiques pour satisfaire les besoins des entreprises, en conduisant des formations de mise à niveau des professionnels dans le secteur de l’artisanat et de l’industrie, susceptibles d’accompagner les jeunes, en accord avec la politique de promotion du secteur privé et en initiant des politiques incitatives d’orientation vers les branches scientifiques.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE