Les états généraux ; une question toujours à l’ordre du jour ?

Les états généraux ; une question toujours à l’ordre du jour ?

1
PARTAGER

Le secrétaire Général du SYNTRA-FINANCE, Laurent Mètognon ne démorde pas. Les états généraux est la condition sine qua none pour que le nouveau départ puisse parvenir à atteindre et à combler les attentes du peuple. Il a profité une fois encore de sa sortir médiatique d’hier pour le marteler à nouveau.

En effet, pour le syndicaliste Laurent Mètognon, peut être réglé par les états généraux du peuple. Pour lui, « les problèmes de commission de trente jours ou de quarante et cinq jours qu’on crée partout ; les états généraux peuvent tous les régler en quinze (15 jours).

Laurent Mètognon estime que la méthode de création de commission pour régler tous les problèmes de la république n’est pas la méthode la plus adéquate du point de vue efficacité et du point de vue mobilisation de ressources financières pour atteindre l’objectif de relance du développement économique, politique et sociale.

Il conclut que la question des états généraux que le gouvernement de la rupture et du nouveau départ semble mettre de côté est tout de même à son avis la voie royale pour redéfinir l’orientation à donner à notre pays dans les domaines économique, institutionnel, politique et social. Ne pas faire cette option, c’est ouvrir la voie à la création d’une série de commission( on en créera encore les jours à venir) qui ne peuvent que peser davantage sur le budget national ; alors qu’en 15 jours, on peut apporter solution à tous les problèmes par la convocation des états généraux.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE