Les enseignants de Vèdoko, Houéyiho, Nokoué soutiennent Talon

Les enseignants de Vèdoko, Houéyiho, Nokoué soutiennent Talon

0
PARTAGER

Les Enseignants engagés pour la rupture, la réconciliation et la rénovation (2e3r) ont initié, le mercredi 24 février 2016, une rencontre au collège de Vêdoko. Le collectif 2e3r qui regroupe en son sein les enseignants de certains collèges publics de Cotonou à savoir Vèdoko, Houéyiho, Nokoué entend mouiller le maillot pour la victoire de leur candidat Patrice Talon à l’élection présidentielle du 6 mars prochain.

A cette rencontre, le président du regroupement, Paul Chabi, a galvanisé sa troupe sur les différentes stratégies mises en place par la coordination nationale de campagne du candidat de la rupture. A en croire Albert Rodriguez, l’un des conférenciers, le richissime homme d’affaires, Patrice Talon, ne compte pas acheter la conscience des Béninois pendant cette période de campagne électorale pour parvenir au palais de la Marina le 6 avril prochain. Il mise plutôt sur sa capacité à convaincre les uns et les autres de par la qualité de son projet de société et le sens élevé des Béninois qui ont pris désormais conscience de l’enjeu de ce scrutin. « Le citoyen qui attend l’argent d’un présidentiable avant d’exprimer son suffrage en faveur de ce dernier aurait vendu son droit de vote et ne devrait plus demander de compte, une fois que le candidat est élu président de la République », a expliqué le sympathisant Albert Rodriguez qui, par cette occasion, a invité les enseignants présents à être les directeurs de campagne de Patrice Talon. Ceci, en annonçant la bonne nouvelle partout où le besoin se fera sentir. Les grandes lignes de la vision de Patrice Talon pour les cinq prochaines années à venir ont été décryptées de même que les valeurs qu’incarne le candidat à savoir l’humilité, la tempérance et la culture générale. « Pour mieux maîtriser les failles d’un système, il faut avoir été victime de ce système…Patrice Talon est le candidat de la vraie rupture, celui-là qui est capable de conduire le pays vers le développement. Donnons-lui la chance de sauver notre pays. Il vient au pouvoir pour faire valoir les compétences et le mérite de chacun et pour promouvoir les valeurs démocratiques », a conclu le conférencier.

Marcus Koudjènoumè

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE