Les dates-clés du Bénin depuis l’indépendance

Les dates-clés du Bénin depuis l’indépendance

0
PARTAGER

Cotonou, Rappel des principales dates du Bénin, ancienne colonie française, depuis l’indépendance en 1960.

1960-1972: INSTABILITÉ ET COUPS D’ÉTAT

Dès 1963, un premier coup d’Etat dirigé par le colonel Christophe Soglo renverse le premier président du Dahomey Hubert Maga.
En 1972, après une période d’instabilité politique marquée par une succession de coups d’État, le chef d’état-major adjoint, le commandant Mathieu Kérékou, prend les rênes du pouvoir par un putsch, le 5e depuis l’indépendance.

1972-1990: KÉRÉKOU AU POUVOIR – 17 ANS DE RÉGIME MARXISTE-LÉNINISTE

Dès son arrivée au pouvoir, Kérékou crée un gouvernement militaire révolutionnaire. Deux ans plus tard, il installe un régime marxiste-léniniste, puis proclame la République populaire du Bénin.

Mais fin 1989, alors que son régime est confronté depuis plus d’un an à une grave crise économique et à une forte contestation sociale, il renonce à l’idéologie marxiste.

En février 1990, Kérékou convoque une « conférence nationale », rassemblant opposants et représentants de la société civile, la toute première du genre en Afrique.

La conférence ouvre la voie à un processus de démocratisation et permet une transition pacifique.

1990-2016: ALTERNANCES POLITIQUES

En mars 1991, quelques mois après l’instauration du multipartisme, le Premier ministre de la transition Nicéphore Soglo remporte la première présidentielle démocratique.

En 1996, Kérékou revient au pouvoir par les urnes, avant d’être réélu en 2001 lors d’un scrutin sans enjeu après la défection de ses opposants.

En mars 2006, Thomas Boni Yayi est élu au second tour de la présidentielle.

En 2011, il remporte l’élection dès le premier tour face à son principal adversaire, Adrien Houngbedji, qui dénonce des fraudes.

Le 9 juin 2015, le président Boni Yayi promet qu’il ne se présentera pas à un 3e mandat, alors que l’opposition l’a plusieurs fois accusé de vouloir modifier la Constitution en ce sens.

Le 2 juillet, le président français François Hollande, en visite à Cotonou, fait l’éloge du Bénin, « référence » démocratique en Afrique.

Le 26 novembre, le banquier d’affaires franco-béninois Lionel Zinsou, nommé Premier ministre en juin, est désigné candidat du parti au pouvoir, les Forces Cauris pour un Bénin émergeant (FCBE), à la présidentielle.

Fin janvier 2016, Lionel Zinsou est aussi adoubé par le principal parti de l’opposition, le Parti du renouveau démocratique (PRD).

acm/cdc/de/jhd

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE