Leadership politique à l’Assemblée nationale : les députés confinés à la configuration...

Leadership politique à l’Assemblée nationale : les députés confinés à la configuration politique du 19 mai 2015

0
PARTAGER

La désignation des députés au sein du COS-LEPI et dans les CCA va s’opérer sur la base de la configuration politique du 19 mais 2015, suite à l’élection du Président de l’Assemblée nationale. Ceux-ci doivent aussi se focaliser sur le fondement des articles 219, 220 et 230 de la loi n°2013-06 du 25 novembre 2013, portant code électoral en République du Bénin.

Au cours de la séance plénière du jeudi 07 juillet 2016, la clé de répartition des représentants au COS-LEPI et dans les CCA a été adoptée. La désignation nominative des neuf représentants au COS et 154 des 231 membres des CCA, dont 3 membres par commune à raison de deux par le Parlement, plus le responsable du service en charge de l’état civil de la commune, sera effective bientôt. L’exercice de désignation n’a donc pas été entamé, en raison de certaines contingences stratégiques.

Il faut rappeler que le rapport de la commission établie, en considérant les articles 48.2 et 55.2 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale et des articles 219, 220 et 230 de la loi 2013-06 du 25 novembre 2013, portant code électoral en République du Bénin, a proposé, avec son adoption, que la désignation des représentants de l’institution parlementaire, au sein du COS et des CCA, se fasse sur la base de la configuration politique (majorité parlementaire et opposition parlementaire), telle qu’elle était à l’occasion de l’élection du Président de l’Assemblée nationale. Dans cette logique, la majorité parlementaire, composée de quarante deux députés, qui a porté au perchoir Me Adrien Houngbédji, va proposer cinq membres.

Il s’agit des groupes parlementaires PRD (10), Unité-Paix et Développement (10), RB-ABT (09) et UN (13). La minorité parlementaire, constituée essentiellement des députés FCBE et leurs alliés, va proposer quatre (04) membres. A ces neuf (09) membres, s’ajouteront le directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE) et le directeur du service national en charge de l’état civil. En ce qui concerne les membres des CCA, la majorité et la minorité parlementaires vont s’entendre pour proposer chacune un membre par commune. Le responsable du service en charge de l’état civil et de la population de la commune va s’ajouter aux deux représentants du Parlement.

Wabi MIGAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE