Le quinté gagnant : Pik ou la force tranquille

Le quinté gagnant : Pik ou la force tranquille

0
PARTAGER

Beaucoup ne croyaient pas en ses capacités de persuasion. Mais il a étonné par ses performances moyennes. Pascal Irénée Koupaki ne tiendra pas la lanterne rouge selon toute vraisemblance. Des observateurs ne donnaient pas cher sa peau puisque l’ancien Premier ministre n’avait pas le soutien des grandes formations politiques. Il disposait apparemment aussi de moyens financiers modestes. Mais ses idées ont marqué les esprits. Son projet de société reste l’un des meilleurs. Les 7 ans qu’il a passés au gouvernement lui ont donné les forces d’un leader. Ses scores ne sont pas négligeables. Les chiffres collectés dans plusieurs bureaux de vote après le dépouillement, sont éloquents. A Abomey-Calavi, (arrondissement de Godomey) et dans plusieurs quartiers de Cotonou, l’ancien Premier ministre de Yayi Boni s’est bien illustré. Seul, avec ses idées, Pascal Irénée Koupaki a convaincu des milliers d’électeurs. Il reste donc à lui seul une force politique qu’il pourrait bien capitaliser dans les prochains mois quelle que soit l’issue de la présidentielle.

A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE