Le programme d’Action du gouvernement Talon décliné en 7 points.

Le programme d’Action du gouvernement Talon décliné en 7 points.

0
PARTAGER

Le premier point inscrit dans ce programme d’action est le renforcement des bases fondamentales de la démocratie. Il s’articule autour de trois axes à savoir : la révision des fondamentaux du système démocratique qui implique la révision de la constitution, la promotion d’une justice indépendante, efficace et accessible à tous pour garantir entre autre la sécurité des investissements privés nationaux et étrangers et enfin le renforcement de la sécurité publique et de la défense pour faire face à la criminalité grandissante et le terrorisme.
Le second point est relatif à la qualité de la gouvernance. Le gouvernement de la rupture s’engage à combattre la corruption. L’exécutif prend également d’autres engagements vis-à-vis des béninois. Il s’agit de la restauration de l’autorité de l’Etat et des valeurs éthiques, l’amélioration du système d’utilisation des compétences et des conditions de travail et le renforcement de la qualité des services publics. L’assainissement du cadre macroéconomique Bénin est placé à la troisième loge. Des actions bien précises seront menées afin de booster la croissance économique. En quatrième position de ce programme, figure la promotion des infrastructures de soutien à la croissance économique. Cette promotion passe entre-autre par le développement des infrastructures de l’information et l’économie numérique. Le secteur Education est abordé au point numéro 5 de ce programme du nouveau départ. Le gouvernement fait remarquer que le système éducatif béninois est entrain de passer d’un système ‘’d’élite’’ à un système de ‘’masse’’. Pour pallier ce problème cinq actions seront menées. Notamment l’amélioration des performances du système éducatif et le renforcement du financement de la recherche. L’autre secteur qui n’a pas été occulté selon est celui de la santé. Le système sanitaire et les actions sociales se retrouvent au point 6. Le dernier point de cette charpente a trait au développement équilibré et durable de l’espace National. Des réformes sont annoncées dans le domaine de la décentralisation-déconcentration, l’aménagement du territoire, le foncier et l’environnement. A noter que les congés du gouvernement annoncés le mercredi 10 aout dernier par le ministre d’Etat Pascal Iréné Koukpaki se sont déjà achevés. Les ministres reprennent normalement le travail ce lundi 22 août 2016.

Léonce ADJEVI

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE