Le Président Houngbédji salue la volonté du chef de l’Etat Talon à...

Le Président Houngbédji salue la volonté du chef de l’Etat Talon à conduire des réformes

2
PARTAGER

Porto-Novo – La première session ordinaire de l’Assemblée nationale s’est ouverte ce mardi, au siège de l’institution en présence des autorités politico-administratives et le corps diplomatique. Une soixantaine de dossiers sont inscrits à l’ordre du jour de cette session. Au cours de la cérémonie solennelle d’ouverture de ladite session, le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, a félicité le chef de l’Etat Talon pour son élection avant de saluer son engagement à faire de son mandat celui des réformes. Au cours de cette session ordinaire, les parlementaires vont statuer sur des projets et propositions de loi, de même que plusieurs autorisations de ratifications d’accords de crédits. Outre ces dossiers, la présente session connaîtra des dossiers tels que la proposition de loi portant statut du barreau du Bénin, la proposition de loi modifiant et complétant la loi 2011-37 du 10 juin 2002 portant organisation judiciaire en république du Bénin, la proposition de loi modifiant et complétant la loi 2008-07 portant code de procédure civile, commerciale, sociale, administrative et des comptes et l’examen des rapports de la chambre d’instructions de la Haute Cour de Justice relatif aux dossiers des ex-ministres Adihou et Zinzindohoué. A en croire le président de l’Assemblée nationale, les défis à relever par les parlementaires sont immenses. Ils devront travailler en effet à l’amélioration de la vie sociale, à la grande vulnérabilité du système en place, à la relecture de la Constitution du 11 décembre 1990, aux exigences nouvelles d’un Etat de droit, à la question du chômage des jeunes, aux faibles performances de l’économie, à la montée en puissance de l’insécurité, à l’insuffisance de la couverture sociale et médicale, à la nécessité d’une administration de développement, à la réforme du système éducatif et à la nécessité de consolidation de l’unité nationale mise à rude épreuve par une certaine forme de gouvernance. Il a par ailleurs noté avec beaucoup de satisfaction que la réforme du système partisan figure dans les priorités du programme d’action du chef de l’Etat Patrice Talon avant d’appeler à une forte mobilisation des députés et de toute l’administration parlementaire pour que ces défis soient relevés.

ABP/MS/DKJ

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. candide azanna merci tw d’avoir dfendre tn pays et tes enfants sous oubli le soutien du PR « patrice Talon »

LAISSER UN COMMENTAIRE