Le Parti démocratique de Martin Rodriguez porté sur les fonts baptismaux

Le Parti démocratique de Martin Rodriguez porté sur les fonts baptismaux

0
PARTAGER

Le régime de la Rupture connait désormais et ce, de façon officielle l’un des partis qui sera opposé à lui durant son quinquennat. Il s’agit du Parti démocratique (Pd) de l’homme d’affaires Martin Rodriguez. C’est dans l’après-midi d’hier, à l’hôtel Bénin Marina hôtel que ledit parti a été porté sur les fonts baptismaux.

Marc KOSSOU

Face aux professionnels des médias, celui qui a été l’un des farouches opposants à l’élection de nouveau président a tenu à préciser son attachement aux acquis démocratiques du Bénin et à les préserver. C’est pourquoi, en prenant acte de la décision du peuple qui a choisi Patrice Talon à plus de 65%, l’homme veut être en avant garde de la veille citoyenne du quinquennat du nouveau président élu. « Tout le monde sait ici que nous n’avons pas soutenu ce candidat qui a été élu. Mais nous n’allons pas souhaiter à ce candidat un échec parce que ce serait la catastrophe pour notre pays. Ceci dit nous souhaitons du succès au nouveau régime qui va s’installer. Nous félicitons le nouveau président qui a été élu ». Tels étaient les propos du richissime homme d’affaires et président du Pd. Dans son adresse, Martin Rodriguez affirme que la veille citoyenne doit être de mise pour les cinq prochaines années à venir. C’est la raison pour laquelle selon le conférencier, il s’est associé à certains compatriotes acquis à sa cause pour créer le Parti démocratique qui aura entre autres vocations à être une vigie pour la satisfaction des aspirations profondes notre peuple. En effet, selon Martin Rodriguez, « ce sont les silences des hommes de bien qui font le lit des hommes de mal. Le silence fait le lit des déviances qui conduisent à la dictature et à l’exploitation des peuples ». Et en réponse, il invite tout le peuple béninois et tous les citoyens épris de paix, de justice et de développement à sortir de leur mutisme car dit-il, « tant que nous resterons silencieux, nous allons subir ». Ainsi, Patrice Talon vient d’enregistrer officiellement son premier opposant à son régime de la Rupture.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE