Le Parti Communiste du Bénin appelle les béninois à voter pour Patrice...

Le Parti Communiste du Bénin appelle les béninois à voter pour Patrice Talon au second tour de la présidentielle

1
PARTAGER

Le Parti Communiste du Bénin appelle les béninois à voter pour Patrice Talon au Les communistes du Bénin félicitent le peuple béninois pour son comportement pacifique observé lors du 1er tour des élections présidentielles. Le PCB invite la population à dire non à la recolonisation du Bénin en votant contre le candidat de l’alliance républicaine Lionel Zinsou. A travers une déclaration rendue public ce lundi 14 mars, la porte parole des ‘’rouge’’ Jean Kokou ZOUNON explique qu’une bataille vient d’être gagnée et que le combat n’est pas fini.

(Lire ci-dessous la déclaration du parti Communiste du Bénin)

Déclaration PCB

Peuple du Bénin,
Le dimanche 13 mars 2016, la Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats de l’élection présidentielle, confirmant ainsi les ‘’grandes tendances’’ données par la CENA.
Lionel ZINSOU et Patrice TALON sont en tête pour aller au second tour. Ainsi, malgré le grand rassemblement de tous les apatrides, Boni YAYI, Adrien HOUNGBEDJI, Léhady SOGLO, Eric HOUNDETE et autres, malgré les fraudes multiformes et les intimidations, il n’a pas été possible de faire le lit à la recolonisation du Bénin. Lionel ZINSOU est battu dans sa volonté d’Offre Publique d’Achat (OPA) sur le Bénin avec le soutien de François HOLLANDE et de Laurent FABIUS.

Bravo, peuple du Bénin, pour ta combativité, ta clairvoyance et ton patriotisme à travers ta participation active à la campagne contre la recolonisation de ton pays organisée par le Parti Communiste du Bénin (PCB) depuis août 2015.
Une bataille vient d’être gagnée mais le combat n’est pas fini bataille vient d’être. Le colon, le nouveau Gouverneur est au second tour, et ses soutiens, comme s’ils avaient été surpris par la puissance de tes coups, se remobilisent pour aller plus à fond dans le combat contre toi. Il y aura encore plus de fraude, plus de vol, davantage d’utilisation des moyens de l’Etat et de distribution d’argent, etc.
C’est pour cela que toi aussi, tu dois bander tes forces pour enterrer définitivement l’envie de l’impérialisme français de te remettre à genoux à travers la candidature de Lionel ZINSOU, enterrer à jamais l’envie de Boni YAYI et sa suite de perpétuer le système de la mal gouvernance à travers son dauphin qu’il tente d’imposer au peuple.
C’est pour cela que tu dois voter de nouveau contre Lionel ZINSOU, et donc pour Patrice TALON.

Mais je t’ai entendu. Je t’ai entendu dans les rues et dans les marchés ; dans les écoles et les bureaux ; un peu dans la presse et surtout sur les réseaux sociaux. Tu es sceptique par rapport à la capacité de Patrice TALON à réaliser les ambitions du Bénin d’aujourd’hui. Tu doutes de la capacité de TALON à impulser une vraie rupture d’avec l’ancien système et à incarner un nouveau départ, car à ces mots il ne donne aucun contenu. Mais, toi, en votant contre Lionel ZINSOU, tu voulais une vraie rupture, un véritable nouveau départ, un nouveau système de gouvernement. Pour cela, tu as voté contre l’impunité et la perpétuation des crimes économiques et politiques, comme les scandales de l’eau, du siège de l’Assemblée Nationale, CEN-SAD, ICC-Services, Maria Gléta, fraudes et corruptions dans les concours d’Etat et attribution des marchés publics, les disparitions et assassinats, etc. ; et tu doutes de la volonté et la capacité de Patrice TALON à rompre avec le système qui génère cette mal gouvernance. Tu as raison de douter. Il n’y a qu’à regarder tous ceux qui sont autour de lui ou s’apprêtent à le rejoindre.
Tu as d’autant plus raison que ses premières déclarations de refus de la ‘’chasse aux sorcières’’ peuvent cacher une tolérance à l’impunité.

Ne t’illusionne pas : les auteurs et bénéficiaires de ces nombreux crimes ne seront exhumés et jugés que par ta propre volonté, ton action déterminée envers et contre tous.
En votant contre Lionel ZINSOU, tu voulais réaffirmer ta dignité et la souveraineté de ton pays, donner la primauté à une industrie nationale et aux produits locaux contre l’envahissement de nos marchés par les produits importés ; tu voulais une monnaie nouvelle, indépendante, sous-régionale pour servir de base de développement économique au Bénin. Et tu doutes de ce que « le TALON que tu connais » œuvre à cela. Tu dis : ses intérêts ne sont pas là. Et tu as raison. Parce que sans ton action déterminée et résolue, aucun messie, aucun Président ne le fera pour toi.
Tu veux que soit enrayé l’analphabétisme ; tu veux l’élection des dirigeants de sociétés et des grandes administrations pour arrêter la politisation de l’administration et le clientélisme ; tu exiges le suffrage uninominal pour l’élection des députés et des représentants locaux pour en finir avec la transhumance et la corruption ; tu veux la publication de tous les accords internationaux et des marchés publics et tu dis que TALON avec tous ceux qui l’entourent, ne le fera jamais.
Et tu as raison. Tu as raison sur toute la ligne mais il faut d’abord arrêter l’agression caractérisée qu’est l’imposition de Lionel ZINSOU à notre pays en le chassant définitivement. C’est pour cela qu’il faut voter TALON.

Ensuite seulement, et surtout alors, il faudra que tu prennes ton destin en main. Ton exigence pour des Etats-généraux pour ta dignité et la souveraineté nationale, contre l’impunité et l’apatridie doit grandir et prendre corps. Tu dois cesser d’espérer en un messie qui vient résoudre les problèmes à ta place et ériger en loi ta volonté de désigner, de surveiller et de destituer les dirigeants à travers des assises nationales souveraines et patriotiques. Seuls ces états généraux pourront définir et imposer les bases pour un assainissement des mœurs politiques et économiques et impulser un programme patriotique pour le développement du Bénin. Sinon, les mêmes causes produiront les mêmes effets.

Cotonou, le 14 mars 2016

Pour le Parti Communiste du Bénin

Le Porte-parole,
Jean Kokou ZOUNON.

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Mais qui sont ces communistes? Ils sortent de la poussière pour proférer des discours populistes et racistes, des contre-vérités, des fausses évidences et… cerise sur le gâteau… ils appellent à voter pour un candidat qui est un concentré de capitalisme sauvage! Vraiment dans ce pays on n’a pas peur de marcher sur la tête et de se ridiculiser. Ils parlent de colonisation, et eux qu’ont ils fait en leur temps pour le développement à part parader en coton tissé? Parce que le communisme là c’est en Afrique qu’on l’a inventé? Marx était béninois? Cette histoire de « colon blanc » que je vois traîner partout est le signe que les noirs que nous sommes se sentent en fait toujours nègres sous leur peau, on crie haut et fort mais on est que des nègres effrayés. Au lieu de la jouer intelligemment, de profiter des blancs, des jaunes, des rouges avec intelligence pour notre développement, on est là on parle on parle on parle… mais on ne fait rien d’utile. En tout cas c’est triste pour mon pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE