Le ministre Lucien KOKOU se corrige

Le ministre Lucien KOKOU se corrige

0
PARTAGER

Le Ministre de l’enseignement secondaire Lucien KOKOU, par note de service N°166/ MEFTSP/DC/SP du 2 novembre 2016 autorisait les responsables de la société SAMTAL-TECHNOLOGIE Sarl à se rapprocher des directeurs départementaux de l’enseignement et des chefs d’établissement pour les formalités d’usage.
Cette formalité est liée à l’établissement de pièces d’identification aux apprenants et aux enseignants. A cet effet, la société SAMTAL-TECHNOLOGIE Sarl à qui un agrément a été délivré pour exercer cette activité percevra en retour, le montant de 600 francs par apprenant pour la pièce d’identification et 700 francs par enseignant pour le badge d’identification. Cette note de service qui rappelle le mauvais souvenir des "gré à gré prémédités" a soulevé des polémiques au sein des acteurs du monde de l’éducation.
Il a fallu que le Chef de l’Etat annule cette note de service, pour que le ministre Lucien KOKOU comprenne la gravité de sa décision et se corrige et retirant l’agrément à la société SAMTAL-TECHNOLOGIE Sarl par note de service N° 169/MESTFP/DC/SP en date du 7 novembre 2016.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE