Le ministre Djogbénou fait le bilan de la coopération entre le gouvernement...

Le ministre Djogbénou fait le bilan de la coopération entre le gouvernement et l’assemblée nationale

0
PARTAGER

Porto-Novo - Le ministre de la Justice et de la Législation, Me Djogbénou Joseph, et les membres de son cabinet ont à l’occasion d’une conférence tenue au sein de l’institution à Porto-Novo, entretenu la presse sur le bilan de la « fructueuse coopération » qu’entretiennent depuis plus de six mois maintenant l’exécutif et le Parlement, notamment dans le cadre législatif.

Le ministre de la Justice a dit toute sa satisfaction quant à la fructueuse coopération entre le gouvernement et l’Assemblée nationale et qui a permis en l’intervalle de six mois de voter 12 importants textes de lois et d’autoriser 12 accords de ratification. Il a salué à cet effet les députés tous bords politiques confondus, les présidents des groupes parlementaires, les présidents des commissions pour la qualité du travail qui se fait ainsi que la pertinence des différentes observations portées à l’attention du gouvernement. « C’est une relation devenue fertile depuis les six derniers mois » a-t-il fait savoir. La loi portant cadre juridique du partenariat public-privé a-t-il indiqué, a été promulguée et son application sera une réalité dans les tous prochains jours par l’adoption de son projet de décret. Il en est de même pour la loi portant organisation de la concurrence en République du Bénin ; loi portant Code pénal et la loi sur le bail à usage d’habitation.

Me Djogbénou a également dit au cours de cette première rencontre avec la presse depuis le transfert de l’institution judiciaire à Porto-Novo, la reconnaissance du gouvernement à l’endroit de tous ceux qui ont contribué au transfert du ministère de la Justice dans la capitale béninoise. Il a souhaité l’accompagnement de tous les citoyens pour que les attentes des uns et des autres soient réellement comblées. Pour lui, il est bien logique que Porto-Novo en tant que capitale du Bénin abrite les institutions de la République. Seulement fait aussi observer le ministre, « si on considère que Porto-Novo est réellement la capitale, il faut une mutation de mentalité. Il faut que Porto-Novo fasse en sorte que toutes les rues ne soient pas fermées tous les weekends ».

Le contrôle de l’action gouvernementale, la nouvelle carte universitaire, l’absence du gouvernement aux travaux en plénière, la question de l’endettement et la mise en œuvre du partenariat public-privé (PPP) ont enfin constitué les autres points d’échanges entre le ministre et la presse.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE