Le gouvernement renvoie tous les membres de l’ARCEP-Bénin

Le gouvernement renvoie tous les membres de l’ARCEP-Bénin

0
PARTAGER

Lentement mais sûrement, le gouvernement du président Patrice Talon continue dans la droite de ses réformes. Après les 100 premiers jours, les artisans de la rupture affichent leur détermination à se départir des vieilles habitudes. C’est du moins ce que l’on peut dire avec la décision de "renvoie" de tous les membres de l’autorité de régulation des communications électroniques et de la Poste (ARCEP-Bénin). En effet, au terme du conseil des ministres de ce mercredi 27 Juillet 2016, le gouvernement a décidé de prendre un décret pour abroger les trois anciens décrets portant nomination de divers membres de l’Arcep-Bénin. Cette mesure du gouvernement est motivé par des graves irrégularités notés dans la nomination des ces différents membres du bureau de l’ARCEP-Bénin. Dans le point fait par le ministre d’État Pascal Irénée Koupaki, Secrétaire général de la présidence de la république, il ressort que le rapport de la commission d’enquête mise sur pied pour auditer l’ARCEP -Bénin a révélé de graves irrégularités. Entre autres irrégularités, on retient que les membres de l’ARCEP-Bénin s’attribuent des "primes faramineux" lors de différentes missions, l’absence de rapport qui sanctionne les différentes mission, le salaire des membres a été décidé (a ouï clos) par les membres de l’ARCEP même, etc... Au vue de toutes ces irrégularités, le gouvernement a instruit me ministre de l’économie numérique et de la communication au fin de prendre les dispositions nécessaires pour procéder dans les meilleurs délais à la nomination (désignation) de nouveaux membres de l’ARCEP-Bénin. Toutefois, le bureau sortant peut en attendant, gérer les affaires courantes.

Par : Amir NABIL

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE