Le colisage des matériels électoraux évolue normalement

Le colisage des matériels électoraux évolue normalement

0
PARTAGER

Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) est satisfait du colisage des matériels électoraux dans le cadre de l’élection présidentielle du dimanche 06 mars 2016. C’est le constat fait lors de la visite des lieux effectuée ce vendredi 26 février 2016 à Cotonou.

« Nous sommes satisfaits de l’Etat d’avancement du travail qui se fait pour le colisage, ce qui prouve que la CENA sera prête le 06 mars. Les blocus que nous avons, concernent l’énergie électrique. Mais nous avons déjà pris le taureau par les cornes pour que nous ayons de l’énergie pour le déroulement normal du processus. Il y a des livraisons qui ne sont pas encore faite par les prestataires. Le colisage et le convoyage des matériels électoraux se feront de la même manière comme les autres fois. Seul, la CENA est habileté a délivré ce document, mais il sera délivré à ceux qui en ont vraiment besoin pour éviter la fraude », a déclaré le président de la CENA, Emmanuel Tiando.
Il a profité pour lancer un appel à tous les responsables à divers niveau qui dérivent des procurations aux votants.

Au cours de cette visite, M. Rufin Godjo directeur de la cellule N°2 à la CENA qui s’occupe des affaires juridiques administratives et de la logistique a expliqué aux responsables le niveau d’avancement de l’opération. « Nous avons montré au président de la CENA et à la vice présidente, le lot des matériels reçus par les différents prestataires ensuite nous avons montré la salle où les bulletins sont sécurisés enfin nous avons faire le tour de la salle de colisage pour leur montrer en premier le principe du colisage, en deuxième les documents que nous avons reçu du Cos-lepi, le contenu de ces documents et maintenant la stratégie de Kits par département » a indiqué Rufin Godjo.

« Nous avons commencé par le petit matériel, nous avons un petit sac en plastic noir dans lequel nous mettons tous ce que la loi a prévu tout ce qui doit servir dans un bureau de vote, il s’agit de cachet de vote, la colle, le stylo etc. c’est un contenu invariable qui peut aller dans tous les postes de vote, mais il y a des documents qui sont plus spécifiques qui ne peuvent que aller dans les postes de vote où ils sont destinés à servir.

C’est nominatif, ce que nous visons le 6 mars à 7 heures, les 13664 postes de vote au Bénin et à l’extérieur puissent s’ouvrir pour qu’au niveau des postes de vote l’ensemble des documents soit à la disposition des agents électoraux. Nous avons partagés aussi des contraintes mineures pour que tout soit au point pour les élections » a-t-il expliqué.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE