Le candidat de l’alliance républicaine en campagne à Bohicon : "Lionel Zinsou...

Le candidat de l’alliance républicaine en campagne à Bohicon : "Lionel Zinsou est attaqué parce qu'il est le meilleur des candidats " dixit Luc Atrokpo

0
PARTAGER

Le maire de Bohicon, Luc Atrokpo, a sonné la mobilisation, hier mercredi 02 mars, autour du Premier ministre-candidat Lionel Zinsou. L’autorité communale a rassemblé une marée humaine, composée d’instituteurs, d’enseignants et de directeurs d’écoles autour du candidat de l’Alliance Fcbe-Prd-Rb. Dans cette démonstration de force, le secrétaire exécutif de la Renaissance du Benin a invité la grande assemblée et les populations de Bohicon à faire carton pleins, le dimanche 06 mars prochain, pour une victoire écrasante de Lionel Zinsou.

La résidence du maire de Bohicon a été le théâtre d’une affluence peu ordinairetrès tôt hier matin. La marée humaine constituée essentiellement par le corps enseignant a tenu à manifester sa loyauté au maire de la commune Luc Atrokpo. Ils étaient plusieurs centaines d’éducateurs, toutes catégories confondues, à répondre massivement à l’appel de Luc Atrokpo pour recevoir Lionel Zinsou.

Atrokpo compare Zinsou à Soglo

Prédisantla victoire du candidat de l’Alliance républicaine à la présidentielle du 06 mars 2016, Lu Atrokpo, a établi une similitude entre l’ancien Premier ministre Nicéphore Soglo et l’actuel Premier ministre Lionel Zinsou « En 1991, notre cher papa, Nicéphore Soglo a été traité d’Américain. On disait qu’il ne comprend pas fon et ne connaît pas les réalités du Bénin. Une fois élu, Soglo a été un meilleur président, tant il a développé le pays », a-t-il dit. « Actuellement, on dit les mêmes choses de Lionel Zinsou. Comme les mêmes causes produisent les mêmes effets, Lionel Zinsou sera élu président et sera lui aussi un bon président de la République », a prédit Luc Atrokpo. Le même exercice a été réédité par l’autorité communale qui,dans une autre image, a comparé Lionel Zinsou en matière de développement, à Lionel Messi dans le domaine du football. « Zinsou est une chance à saisir. Depuis 20 ans, nous avons voté pour des gens qui ont malheureusement perdu. En 1996 et 2001, Soglo a perdu. Il en est de même pour Léhady Soglo en 2006. En 2011, Adrien Houngbédji a aussi perdu. Ça suffit ! Cette fois-ci, nous allons voter pour gagner. Comme les enseignants ont compris, toute la ville de Bohicon a compris. Votons massivement pour Lionel Zinsou », a-t-il lancé. Luc Atrokpo n’a pas manqué de rappeler la batterie de mesures contenues dans le projet de société de Lionel Zinsou en faveur de Bohicon. Le chef de la circonscription scolaire de Bohicon, Victoire Matro, le conseiller à l’éducation du maire, ont promis au nom des enseignants, répercuter le message du maire Luc Atrokpo auprès des élèves et des parents d’élèves pour la victoire du candidat de l’alliance républicaine.

L’éducation, objet de préoccupation

Dans son adresseLionel Zinsou a mis l’accent sur la nécessité de réformer le secteur éducatif. L’école est, dit-il, un peu souffrante. Ainsi reconnaissant les maux dont souffre l’école béninoise, Lionel Zinsou a pris l’engagement de doter le Bénin d’un grand ministère de l’éducation nationale. Lionel Zinsou met également un point d’honneur à la formation des enseignants dont il entend améliorer les conditions de vie et de travail. Le Premier ministre s’engage à rétablir le mérite qu’on connaît aux intellectuels du Dahomey d’alors. Sous cet angle, Lionel Zinsou entend introduire dans l’éducation les tablettes, comme c’est le cas au Congo. Il promet d’organiser des examens et des concours transparents pour célébrer le mérite. L’accès des jeunes à l’emploi, estime-t-il, est inévitable. S’agissant de la recolonisation agitée contre sa personne, le candidat persiste et signe qu’il n’y aura pas la recolonisation du Bénin.« Pendant des années, on m’a taxé d’afro-optimiste. Je n’ai d’intérêts avec aucune entreprise française ou européenne qui veut s’approprier les biens du Bénin », s’en défend-t-il. Ensuite, Lionel Zinsou et son cortège se sont rendus à Agbangnizoun où le député Rb Djiman Adolphe et une foule immense l’ont accueilli et l’ont assuré de leur soutien indéfectible pour le vote du 6 mars prochain. Le maire de Bohicon quant à lui a poursuivi ses rencontres de proximité en recevant des milliers d’artisans tout corps confondu de la ville carrefour. Au menu des échanges, œuvrer à la victoire de Lionel Zinsou.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE