Le Bénin veut sécuriser ses frontières

Le Bénin veut sécuriser ses frontières

0
PARTAGER

Le gouvernement béninois envisage de renforcer la sécurisation de ses frontières ces cinq prochaines années en vue de limiter les différends avec ses voisins, notamment le Togo, le Niger, le Burkina Faso et le Nigeria.
Dans le cadre du programme d'action gouvernemental 2016-2021, il est envisagé de "renforcer la défense de l'intégrité du territoire national et la sécurisation des espaces frontaliers, réduire la pauvreté et améliorer la qualité de vie des populations frontalières, développer la coopération transfrontalière pour consolider l'intégration, faire des zones transfrontalières de véritables espaces de développement national et local concourant à une gestion pacifique des frontières et à la lutte contre la pauvreté".
D'après une source proche du ministère de l'Intérieur, à l'exception du Niger avec qui le contentieux a pu être réglé après le verdict de la Cour internationale de justice (CIJ), le Bénin a encore quelques litiges territoriaux avec les pays voisins, notamment le Burkina Faso, le Togo et le Nigeria, dont les tracés sont en instance de soumission à la CIJ.
Le Bénin compte 1.989km de frontières avec ses pays voisins, démarquées parfois par un cours d'eau et des limites de crête, dont 306km avec le Burkina Faso, 266km avec le Niger entièrement en section fluviale, 773km avec le Nigeria et 644km avec le Togo.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE