Le Bénin ratifiera le Traité sur le commerce des Armes (TCA)

Le Bénin ratifiera le Traité sur le commerce des Armes (TCA)

0
PARTAGER

Le parlement béninois, à l’unanimité des députés présents, ont autorisé mardi à Porto-Novo, la capitale politique béninoise, le gouvernement à ratifier le Traité sur le commerce des armes (TCA), adopté à New York, le 28 mars 2013.

« Les objectifs essentiels de ce traité, sont notamment de prévenir et d’éliminer le commerce illicite d’armes classiques et d’empêcher le détournement de ces armes, en vue de contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité internationales et régionales », a expliqué le député des Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), Nassirou Bako-Arifari, président de la Commission des relations extérieures, de la coopération au développement, de la défense et de la sécurité.
Ce traité, a-t-il poursuivi, définit les règles et normes contraignantes les plus élevées dans le domaine du commerce des armes notamment légères et de petit calibre. Les Etats Parties ont les obligations, non seulement de tenir à jour un régime national de contrôle pour réglementer l’exportation des munitions tirées, lancées ou délivrées au moyen d’armes classiques, mais aussi de tenir à jour un régime national de contrôle pour réglementer l’exportation des pièces et composants.

Interrogé par Xinhua, Nassirou Bako-Arifari a affirmé qu’en ratifiant ce traité, le Bénin s’offre la possibilité de bénéficier de nombreux avantages, dont le renforcement de son dispositif sécuritaire, sa contribution à prévenir le terrorisme en Afrique et dans le monde.
« Il pourra également prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects avec l’appui du programme d’action des Nations Unies », a-t-il expliqué.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE