L’attribution de marché gré à gré à un haut gradé du Parlement,...

L’attribution de marché gré à gré à un haut gradé du Parlement, divise cadres et autorités de l’institution

0
PARTAGER

Une autre crise de mauvaise gouvernance secoue l’Assemblée nationale outre celle qui a conduit au limogeage du chef personnel, Dazan supposé cerveau d’une mafia de tricherie dans la gestion ou l’attribution de prime de session au personnel de l’institution. Elle porte de source bien informée sur la mise en œuvre d’un marché gré à gré au profit d’un fonctionnaire militaire de l’institution en violation des règles en la matière. Il s’agit d’un marché portant sur la livraison de matériel de sonorisation au profit du Parlement dans la perspective d’une amélioration de qualité du son et de l’écoute au sein de l’hémicycle. A ce sujet, le chef matériel de l’institution et le haut gradé actuellement en fonction au Parlement se livrent une guerre sans merci. Une guerre que selon la même source, le chef matériel entend mener jusqu’au bout pour éviter la violation comme c’est le cas actuellement, de la loi n°2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin. Il se révèle selon une source concordante qu’en dehors de la violation des normes, le matériel livré serait d’une qualité douteuse, source d’une compromission à mettre à la charge du service matériel et informatique qui crie au secours pour laver son image. Le président de l’institution et les membres de son bureau doivent se saisir du dossier pour faire toute la lumière sur cette affaire qui souille l’image de l’institution et celle des hommes en uniforme qui ne sont nullement ni commerçant ni opérateur économique.

Nicaise AZOMAHOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE