Lancement de la campagne électorale à Parakou : Aké Natondé accueilli dans...

Lancement de la campagne électorale à Parakou : Aké Natondé accueilli dans une ferveur populaire

0
PARTAGER

Le candidat Aké Natondé a lancé sa campagne pour le compte de la présidentielle du 06 mars 2016 depuis la cité des kobourous. C’était dans l’après-midi du vendredi 19 Février 2016 au siège de l’université privée HECM de Parakou dans une ferveur populaire.

Prévu pour se tenir à la place Bio Guerra de Parakou, c’est finalement la Haute Ecole de Commerce et de Management qui a servi de cadre au meeting entrant dans le cadre du lancement de la campagne du candidat Aké Natondé pour la présidentielle de 2016. Un meeting qui a mobilisé autour du candidat, les militants et sympathisants du « chemin du Bénin » qui ont fait massivement le déplacement.

Dans un premier temps, ce sont les cavaliers qui ont annoncés l’arrivée du candidat sur les lieux suivis des artistes pour des prestations.

C’est Gnansounou Bernadin, qui a pris la parole en premier pour féliciter ceux qui ont bravé les obstacles pour honorer de leur présence le meeting. Ce qui témoigne de leur conviction pour la cause du candidat Aké Natondé.

Les représentants des jeunes, femmes, enseignants et sages sont passés pour aussi témoigner leur soutien à la cause du Président Aké Natondé et le rassurer de sa victoire.

Souleymane Issakou, le coordonnateur départemental Borgou-Alibori de la CCB. En prenant la parole, a rassuré le président Aké Natondéde la détermination des militants des départements du Borgou-Alibori à l’accompagner jusqu’à la victoire.

Pour le candidat, le choix du 14 février pour tenir un meeting est le symbole de son attachement pour la ville de Parakou et du Bénin. Se désolant des circonstances ayant conduit au report du meeting. Il a rassuré la population de la cité des Kobourou de son souci de faire de Parakou une ville émergente. Il a appuyé ses propos par les chantiers de la traversée et du contournement de Parakou d’une part, de la route Djougou Parakou et l’aéroport international de Tourou d’autres part, dont les financements ont été bouclés sous son leadership quand il était ministre des travaux publics dans le gouvernement de Boni Yayi.

Il a levé un coin de voile sur les grands axes de son projet de société baptisé le « chemin du Bénin ». Il a laissé entendre qu’il entend axer ses actions sur la lutte contre la pauvreté, le chômage et la cherté de la vie.

Marx CODJO BR/Borgou-Alibori

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE