La vague rouge envahit Cotonou, Dèkoungbé, Tankpè et Akassato

La vague rouge envahit Cotonou, Dèkoungbé, Tankpè et Akassato

0
PARTAGER

Le rouleau compresseur du candidat Lionel Zinsou continue de se déployer sur le terrain. Alors que le candidat lui-même parcourt le septentrion pour prêcher la bonne nouvelle aux électeurs, ses principaux lieutenants occupent les autres parties du territoire national.

Dans la journée d’hier, c’est la Ligue des forces progressistes qui a fait une démonstration de force à travers plusieurs meetings dans les communes de Cotonou et Abomey-Calavi.

A Djidjè et Agla, le ministre d’Etat Komi Koutché, Christian Sossouhounto, Raphaël Edou, Chabi et bien d’autres ont sensibilisé les populations sur la nécessité de porter leur choix sur le seul candidat habillé en rouge sur le bulletin unique. Aux femmes et jeunes présents au meeting, ils ont expliqué les axes du projet de société du candidat qui les concernent.

« Le candidat Lionel Zinsou a à cœur les problèmes de la jeunesse. Il donne une priorité à l’emploi des jeunes. Dans son projet de société, il entend œuvrer pour la création de 40.000 emplois par an. C’est son domaine. Il sait les stratégies qu’il faut pour sortir les jeunes du chômage », a fait savoir le ministre Raphaël Edou. Il est soutenu par les autres leaders de la commune qui appelle les jeunes à ne pas commettre d’erreur.

Quant aux femmes, elles ont été informées des aspects du projet de société qui les concernent. Notamment, il leur a été dit que le candidat Lionel Zinsou promet renforcer les différents programmes de microcrédits, les diverses mesures sociales et d’innover à travers par exemple un projet qui permettra d’octroyer 100.000 F pour les 100.000 familles les plus démunies.

La même démarche a été menée vers les populations de Dèkoungbé, Tankpè et Akassato qui sont désormais mieux informées du projet de société du candidat de l’alliance républicaine.

Il faut dire que tout au long de la journée, la Ligue des forces progressistes a organisé dans les deux communes une longue caravane. Au beau milieu dans le podium-car, se trouvait le ministre d’Etat Komi Koutché entouré de plusieurs artistes de la musique béninoise.

Caravane et meetings à Calavi et Cotonou

Depuis le début de la campagne électorale, jamais une caravane n’a été aussi longue et fournie. Pour une démonstration de force, c’en était une vraie. La Ligue des forces progressistes, avec en tête de cortège et debout dans le podium-car, le ministre d’Etat Komi Koutché. Prenant départ de la symbolique place de l’Etoile rouge, le long cortège s’est ébranlé vers la place Akopkonawa dans le quartier de Djidjè dans le 6ème arrondissement de Cotonou. «Lionel Zinsou, au pouvoir», «Lionel Zinsou, président», «Zinsou, KO», … les slogans étaient diversifiés mais exprimaient la volonté farouche des populations de voir le candidat de l’alliance républicaine au Palais de la marina le 6 avril prochain.

A Djidjè et Agla, Dèkoungbé, Tankpè et Akassato où attendaient les populations venues nombreuses, le ministre d’Etat Komi Koutché, Christian Sossouhounto, Raphaël Edou, Chabi et bien d’autres les ont sensibilisées sur la nécessité de porter leur choix sur le seul candidat habillé en rouge sur le bulletin unique. Aux femmes et jeunes présents au meeting, ils ont expliqué les axes du projet de société du candidat qui les concernent.

Les femmes ont été informées des aspects du projet de société qui les concernent. Notamment, il leur a été dit que le candidat Lionel Zinsou promet renforcer les différents programmes de microcrédits, les diverses mesures sociales et d’innover à travers par exemple un projet qui permettra d’octroyer 100.000 F pour les 100.000 familles les plus démunies.

«Le candidat Lionel Zinsou a à cœur les problèmes de la jeunesse. Il donne une priorité à l’emploi des jeunes. Dans son projet de société, il entend œuvrer pour la création de 40.000 emplois par an. C’est son domaine. Il sait les stratégies qu’il faut pour sortir les jeunes du chômage », a fait savoir le ministre Raphaël Edou. Il est soutenu par les autres leaders de la commune qui appelle les jeunes à ne pas commettre d’erreur.

Visiblement, les jeunes de la Ligue des forces progressistes fêtent déjà la victoire du candidat Lionel Zinsou avant même le scrutin du 6 mars prochain.

Ozvague DANCHEON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE