La plateforme électorale des OSC du Bénin préoccupée par le succès de...

La plateforme électorale des OSC du Bénin préoccupée par le succès de l’organisation de la présidentielle

0
PARTAGER

Cotonou – Des responsables de la Plateforme électorale des organisations de la société civile (OSC) du Bénin, MM. Gustave Assah, Julien Hounsou et Marino de Souza, ont animé au nom de la Plateforme, soucieuse du succès de l’organisation de l’élection présidentielle du 06 mars prochain, la 2ème conférence de presse, ce vendredi après-midi au siège du Haut commissariat à la gouvernance concertée (HCGC) de Cotonou, axée sur trois (03) questions relatives au processus de distribution des cartes d’électeurs, à la campagne électorale et aux mesures de sécurisation du scrutin.

M. Gustave Assah, dans sa déclaration, a dénoncé des anomalies par rapport à la carte d’électeur et à sa distribution.

A propos, le conférencier a dit que de l’observation du processus de distribution en cours actuellement dans les départements de l’Alibori, du Borgou, du Littoral et de l’Atlantique, la Plateforme a constaté que la distribution annoncée dans la commune d’Abomey-Calavi pour le 18 février n’a commencé effectivement que ce matin du vendredi 19 février.

A cela s’ajoutent des plaintes et même des menaces par ci et là de boycott de la distribution des cartes par les agents distributeurs pour cause de non clarification de leurs conditions de travail dont l’inexistence de contrat et non communication sur leur rémunération aussi bien par la CENA que par le CNT.

Une situation qui fait constater l’absence ou un service minimum de certains agents distributeurs dans les centres de distribution de cartes d’électeurs. Concernant les cartes d’électeurs, le conférencier déclare que des erreurs se sont glissées sur certaines cartes. Outre cela, certains citoyens ne parviennent pas à retrouver leur carte dans leur centre de distributions alors que leurs noms figurent bel et bien sur la liste d’électeurs.

Pour ce qui est de la campagne lancée ce vendredi à 00h, Mr Gustave Assah, a dit que la Plateforme électorale des OSC en parcourant les artères de la ville de Cotonou a constaté la violation de l’article 50 du Code électoral par rapport aux emplacements destinés à recevoir les affiches des différents candidats.

Quant à la sécurisation du scrutin, la Plateforme électorale des OSC pense que la distribution des cartes peut si elle est mal faite donner lieu à des fraudes.

Alors, très préoccupée par un processus électoral présidentiel, apaisé, libre et transparente avec un scrutin réussi, la Plateforme électorale des OSC exige à travers des recommandations entres autres que le CNT rende expressément disponible un chronogramme qui indique la date limite de la fin de la production des cartes et du démarrage de la distribution de ces cartes d’électeurs dans chacun des départements non encore couvert (zone par zone) afin de permettre aux OSC de commencer la mobilisation des populations desdites localités pour leur retrait.

Au nombre de ces recommandations figurent aussi l’invitation des membres de la CENA et des autorités locales des différentes communes à veiller au respect de l’article 50 du code électoral. Elle invite aussi les cybers et services d’internet à faciliter aux citoyens à retrouver rapidement leur centre de retrait de leur carte.

Il est à noter que les recommandations sont nombreuses et toutes visent un processus électoral transparent, libre et apaisé.

ABP/JMN/TB

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE