La pauvreté en augmentation au Bénin, le Pnud et l'Insae réfléchissent sur...

La pauvreté en augmentation au Bénin, le Pnud et l'Insae réfléchissent sur la question

2
PARTAGER

Ces dernières années, le taux de pauvreté a augmenté au Bénin passant de 33 % en 2007 à 40 % en 2015. C'est sur ces chiffres inquiétants présentés par le directeur général de l'Institut national de la statistique et de l'analyse économique (Insae) que s'est ouvert ce mardi 30 août 2016 à Cotonou un atelier de réflexion sur les tendances de la pauvreté au Bénin. La réunion est organisée par la représentation nationale du Pnud en collaboration avec l'Insae. Elle rassemble à la fois les membres du gouvernement, les acteurs de la société civile, le secteur privé et des diplomates.

La réunion va consister en la présentation de trois études sur la pauvreté réalisées par l'Insae avec l'appui du Pnud. Les participants vont analyser et faire des recommandations sur la base de ces documents au cours de plusieurs panels. La première étude présentée aujourd'hui porte sur les tendances de la pauvreté au Bénin sur la période 2007-2015, la seconde est relative aux inégalités des revenus des ménages puis une étude sur les secteurs clés de l'économie et les leviers de promotion de croissance, d'emplois et de revenus.

L'objectif pour le Pnud est de fournir au gouvernement des pistes de solutions alors que ce dernier est en train d'élaborer plusieurs documents stratégiques de réduction de la pauvreté dont le plan d'action du gouvernement et le document de stratégie nationale de développement.

Conscients de l'enjeu que représente la lutte contre la pauvreté dans la perspective du développement de la nation les différents participants ont salué la pertinence de l'atelier. A l'ouverture de la rencontre, Siaka Coulibaly, le représentant résident du Pnud au Bénin a reconnu que "le défi majeur que doivent relever les pays en matière de développement consiste à trouver les moyens de réduire l'ampleur et l'étendue de la pauvreté". De son côté, Abdoulaye Bio Tchané a expliqué que la pauvreté est un mal qui frappe le Bénin de plein fouet et qu'il suffit d'aller à quelques kilomètres de Cotonou pour s'en rendre compte. Il a donc invité les participants à "procéder à un examen en profondeur des analyses et conclusions de chacune des études (...) en vue de l'appropriation de ces travaux par le gouvernement et leur prise en compte dans le cadre des réflexions en cours et dans l'élaboration des documents stratégiques".

Maurice Thantan


ORTB

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. Que tous les beninois à divers niveau essayent de dire la vérité au peuple et manifestent les réels vices du peuple. ça fait mal et que dans le passé ils ont fourni des
    mauvais chiffres.

LAISSER UN COMMENTAIRE