La cour constitutionnelle confirme le Duel Zinsou-Talon au second tour de la...

La cour constitutionnelle confirme le Duel Zinsou-Talon au second tour de la présidentielle

0
PARTAGER

Après près d’une semaine de délibérations, la Cour Constitutionnelle a confirmé les grandes tendances du premier tour de la présidentielle, telles qu’annoncées par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA).

Il ressort des chiffres annoncés par le président de la Cour, Théodore Holo, que sur les 3.018.458 votants, le candidat Lionel Zinsou obtient 858.080 voix, contre 746.528 voix pour le candidat Patrice Talon.

Le candidat Sébastien Ajavon arrive quant à lui en troisième position, avec 693.084 voix.

Le deuxième tour de l’élection est fixé au 20 mars.

L’issue du scrutin dépendra, pour une grande part, des consignes de vote de Sébastien Ajavon, qui a du reste laissé entendre lors d’un point de presse ce samedi qu’il appellerait à voter pour le candidat de l’Alliance de la rupture.

S’il se confirme – et si les consignes de vote sont suivies -, ce scénario placerait Patrice Talon en position idéale pour remporter le scrutin.

Des négociations avancées ont en effet été entreprises entre Patrice Talon et plusieurs autres candidats du premier tour, dont la plupart des candidats majeurs, notamment Abdoulaye Bio Tchané, arrivé quatrième du premier tour et Pascal Irénée Koupaki, classé cinquième.

L’Alliance Républicaine semble en effet avoir épuisé ses réserves de voix : les consignes de vote du président de l’Assemblée Nationale, Me Adrien Houngbédji, ont été peu suivies, tandis que le Parti de la Renaissance du Bénin, du maire Léhady Soglo, n’aura été que l’ombre de lui-même, ayant été battu dans la plupart de ses fiefs par le candidat Patrice Talon.

Reste la grande inconnue : le septentrion, qui vote traditionnellement Yayi Boni.

Or, le président sortant, qui n’est pas candidat, a peiné, lors du premier tour, à faire le plein de voix au profit de son poulain, Lionel Zinsou, forcé qu’il était de partager le plateau de voix avec le dissident FCBE Rachidi Gbadamassi, ainsi que le candidat Abdoulaye Bio Tchané.

Les tractations vont reprendre de plus belle dans l’entre-deux tours et peu d’observateurs croient en la capacité de Lionel Zinsou de rassembler au-delà de son score du premier tour.

« Il y a même un risque que Lionel Zinsou voie s’effriter ses voix au second tour », estime un observateur.

Ce risque viendrait d’un phénomène d’amplification du rejet du candidat FCBE-PRD-RB, dont la campagne est plombée par le bilan plus que mitigé du président sortant, auquel il a fait allégeance.

Yayi Boni, fort de ses capacités de mobilisation, a bien essayé de promouvoir la cause de son candidat, mais sa méthode, ses invectives, ses menaces et ses nombreux manquements au devoir de rassemblement, ont fini par lasser une partie de l’opinion, qui lui a tourné le dos.

http://afrika7benin.com

Résultat de la cour constitutionnelle (1er tour Présidentielle 2016)

Zinsou 858080

Talon 736528

Adjavon 693084

Bio Tchané 262389

Koukpaki 117251

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE