La CEDEAO a déployé le plus fort contingent d’observateurs pour la présidentielle...

La CEDEAO a déployé le plus fort contingent d’observateurs pour la présidentielle au Bénin

0
PARTAGER

Abidjan, 04 mars (AIP) – Le chef de la mission électorale à court terme de la CEDEAO pour l’élection présidentielle 2016 au Bénin, le Guinéen Kabiné Komara, se réjouit aussi bien de la qualité que du nombre d’observateurs déployés par l’organisation régionale dans le cadre de cette élection, rapporte un communiqué de l’organisation régionale transmis vendredi à l’AIP.
S’exprimant jeudi à Cotonou à l’occasion de la séance d’information de ces observateurs, Kabiné Komara a salué la forte expérience de ces derniers en matière d’observation électorale et leur nombre. «C’est une grande fierté pour nous de vous voir ici pour observer cette élection. De plus, la CEDEAO est l’institution qui a déployé le plus grand nombre d’observateurs sur le terrain, 136, au total. C’est la preuve de l’attachement de cette institution à cette région», a-t-il dit.
Dans l’exécution de son mandat, le chef de la mission bénéficie de l’appui d’une équipe technique de la Commission de la CEDEAO composée, entre autres, de la commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité de cette Commission, Mme Salamatu Hussaini Suleiman. Elle a salué l’exemplarité du Bénin en matière de stabilité démocratique sur le continent africain. Depuis le lancement de la gouvernance démocratique au début des années 1990, le pays a organisé cinq élections démocratiques consécutives en dépit de nombreux défis précédant chacune de ces échéances.

La CEDEAO a déployé 136 observateurs, soit 120 à court terme et 16 à long terme, pour observer la présidentielle, suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin et se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement du scrutin.
Trente trois candidats sont en lice pour ce scrutin à deux tours, dont le premier, initialement prévu le 28 février, a été reporté au dimanche 6 mars, en raison du retard dans la production et la distribution des cartes d’électeurs. Le second mandat de l’actuel chef de l’Etat, Thomas Boni Yayi, prendra fin le 6 avril.

Au total 4.746.348 électeurs, répartis dans 13.664 postes de vote à travers 7.964 centres de vote, se rendront aux urnes dimanche pour élire le futur locataire du palais de la Marina pour les cinq prochaines années. Quant aux 546 arrondissements du pays, ils représentent les points de centralisation des opérations de vote qui vont démarrer à 7H pour s’achever à 16H.

(AIP)
cmas

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE