Jean-Baptiste Elias dénonce 4 dossiers de malversations

Jean-Baptiste Elias dénonce 4 dossiers de malversations

1
PARTAGER

Le président du Fonac Jean-Baptiste Elias était face à la presse dans l’après-midi du lundi 25 avril au Codiam de Cotonou. Comme on peut l’imaginer, il était en face des professionnels des médias pour dénoncer plusieurs dossiers de malversations.

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Quatre (4) différents dossiers de malversations étaient au menu de cette rencontre du président Elias avec la presse. Le tout premier que le président du FONAC a abordé celui d’un directeur administratif et financier (DAF) qui aurait présenté un diplôme non équivalent à ce poste afin d’être promu. Ce directeur administratif et financier qui a utilisé la ruse afin d’être à ce poste répondrait au nom Baba Tandja Kodjo. A ce sujet, le président Elias dit avoir faits des propositions à qui de droit afin que le diplôme soit invalidé, et que ce DAF restitue intégralement le salaire qu’il a perçu illégalement avec ce diplôme non équivalent.

Le second sujet évoqué lors de cette conférence de presse a rapport à un fonctionnaire qui est entré dans la Fonction Publique avec un faux diplôme depuis 2011. L’individu incriminé par le Fonac est depuis lors en fonction au Ministère de la Justice. > signalera le président Jean-Baptiste Elias.

Le 3ème sujet abordé par le conférencier à rapport au trop perçu. Il incrimine le DG ANPME Wanssodji Kpèyéton. Celui-ci prenait depuis un bon moment 2 salaires. Le DG/ANPME prenait un salaire au niveau de l’ANPME et un autre au budget national. Une situation de double emploie qui a saignée les caisses de l’État béninois pendant plusieurs mois déplore le président du FONAC.

Le 4 ème et dernier dossier évoqué par le conférencier lors de cette sortie médiatique est comme on pouvait s’en douter, le dossier PPEA II qui aura fait couler beaucoup d’encre et de salive. Sur ce dossier, il dénonce un mode de gestion pas très orthodoxe. > En clair, Jean-Baptiste Elias souhaite que ceux qui ont eu à jouer un quelconque rôle dans ce dossier de détournement soient

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE