Interdiction de gyrophares et gardes corps policiers et gendarmes: Le Parlement dit...

Interdiction de gyrophares et gardes corps policiers et gendarmes: Le Parlement dit non à la décision du gouvernement

7
PARTAGER

Les députés ne sont pas d’accord avec la décision du Conseil des ministres qui leur interdit d’une part, l’utilisation des gyrophares et leur demande d’autre part, de congédier leurs gardes corps policiers et gendarmes au profit des militaires exclusivement réservés désormais pour cet exercice

En exécution de la décision du gouvernement, le commandant militaire de l’Assemblée nationale a saisi les députés concernés et les invite à se mettre en règle au plus tard mardi 31 mai prochain. La question a été soulevée par le député Jean-Marie Allagbé au détour de la séance plénière du jeudi 26 mai.
La réaction du président de l’Assemblée nationale a été on ne peut plus claire sur le problème. Pour Me Adrien Houngbédji, le Parlement est une institution souveraine qui n’a d’ordre à recevoir de qui que ce soit. Il bénéficie de l’autonomie totale de fonctionnement et de gestion. Par conséquent, les députés sont libres de prendre qui ils veulent parmi les policiers, les gendarmes et les militaires comme gardes corps pour assurer leur sécurité. C’est ce qui se fait partout ailleurs, explique le président de l’Assemblée nationale.
Pour cela, Me Adrien Houngbédji a suggéré à ses collègues de débattre très prochainement de façon sérieuse et responsable de cette question. Et ceci, afin de permettre au Parlement d’adopter une réponse qui sera considérée comme position des députés par rapport à la question. Laquelle réponse sera envoyée au chef de l’Etat. La proposition de débat du président de l’Assemblée nationale a été acceptée par les députés visiblement très remontés contre cette décision du gouvernement?

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

7 COMMENTAIRES

  1. je valide la décision du gouvernement. Ces députés briment trop la populatiin qui les a élu quand ils passent sur les en circulation dense

  2. les dputs ont t lu par le peuple et non nomm par le President de la rpublique donc ils savent ce qu’ils doivent faire

  3. bizarre que le président réagisse ainsi… le gouvernement n’a fait qu’encadrer la fonctions de garde corps et l’attribue exclusivement aux militaires d’ailleurs mieux formés pour ce faire. il ne s’agit pas d’une injonction encore moins d’ordre que le gouvernement fait à l’encontre du parlement. ce ne sont que des réformes parmi tant d’autres et il suffit de s’y conformer.

  4. malgré les gyrophare, les députés représentants le peuple ne vont pas à l’heure à l’hémicycle. alors, nous supportons très fort le gouvernement dans toutes les décisions prises. pas de revu. on peut tout faire sans Adrien houngbedji

LAISSER UN COMMENTAIRE