Hêhomey, Azannaï et Lafia mettent fin à l’anarchie des gyrophares !

Hêhomey, Azannaï et Lafia mettent fin à l’anarchie des gyrophares !

0
PARTAGER

Par : Amir NABIL

C’est désormais claire. On n’observera plus d’utilisations abusives de gyrophares dans nos rues. Ce désordre vient d’être régulé par les ministres en charge des transports, de la défense et de la sécurité publique, en République du Bénin. Le 20 Avril dernier, ces autorités respectives se sont entendues dans le cadre des nécessités de l’ordre public, pour redéfinir le cadre d’utilisation des gyrophares. Elles ont également précisé les véhicules qui devront désormais utilisés les gyrophares et quels types de gyrophares sera destiné à chaque véhicules.
Pour ce qui concerne les véhicules automobiles autorisés à faire usage de gyrophare, on retient essentiellement 9 types d’engins. Il s’agit : des ambulances, les escortes présidentielle ou officielle, les véhicules de secours des sapeurs-pompiers, les véhicules spéciaux de la sécurité d’Etat, les véhicules d’intervention des forces de l’ordre (Police, Gendarmerie, Armée) ; les véhicules de transport de détenus ou prévenus spéciaux (grands criminels), les véhicules de transports exceptionnel (cireuses, épandeurs, engins spéciaux des TP etc), les véhicules de convoyage de transport exceptionnel, et les véhicules de transport de fonds.
Par ailleurs, les couleurs des gyrophares homologués en république du Bénin sont : Rouge, Bleu et Orange.
Les articles 5, 6 et 7 de cette décision du 20 Avril 2016, ont aussi classé distinctement les véhicules qui doivent utilisés les gyrophares Rouge, ceux qui doivent faire usage des gyrophares Bleu et les engins à qui sont destinés l’usage des gyrophares Orange.
Suivant cet ordre de classement, le gyrophare rouge sera désormais utilisé par les ambulances ; les véhicules assurant l’escorte présidentielle ou officielle ; les véhicules de secours des sapeurs-pompiers ; et les véhicules spéciaux de sécurité d’Etat.
Le gyrophare de couleur bleu, selon l’article 6 de cette décision peut être utilisé par les véhicules assurant l’escorte présidentielle ou officielle ; les véhicules d’intervention des forces de l’ordre (Police, Gendarmerie, Armée) ; les véhicules spéciaux de la sécurité d’Etat ; et les véhicules de transport de détenus ou prévenus spéciaux.
Quant au gyrophare de couleur orange, il sera utilisé selon les dispositions de l’article 7 de ladite décision, par les véhicules de transports exceptionnel (cireuses, épandeurs, engins spéciaux des TP etc) ; les véhicules de convoyage de transport exceptionnel ; les véhicules de transport de fonds.
In fine, il est fait instructions aux structures compétentes de la du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique (Police Nationale), du ministère de la Défense Nationale (Gendarmerie Nationale) et du ministère des infrastructures et des transports, d’user de tous les moyens pour l’application de cet arrêté.
Il convient aussi de souligner que tout contrevenant est astreint à des sanctions. Ces sanctions peuvent entrainer : le retrait temporaire ou définitif du permis de conduire, la mise en fourrière du véhicule jusqu’à la régularisation ; et le paiement d’une amende de cinquante mille (50.000) Francs CFA.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE