Guy Mitokpè au sujet de la présidentielle : «Patrice Talon sera en...

Guy Mitokpè au sujet de la présidentielle : «Patrice Talon sera en tête du 1er tour»

0
PARTAGER

Le Secrétaire général du parti Restaurer l’espoir (Re), Guy Mitokpè présente le candidat Patrice Talon comme le grand favori de la présidentielle. Pour lui, la plus grande fortune du Bénin qui, reste l’ «un des rares candidats ayant une structuration stratégique homogène et percutante», succèdera à Yayi Boni. Lire l’interview qu’il a accordée à «Matin Libre».

Matin Libre : Bonjour M. Mitokpè. Nous sommes dans la deuxième semaine de la campagne électorale pour la présidentielle de 2016. Dites-nous comment travaille votre candidat, le milliardaire Patrice Talon.

Guy Mitokpè : Effectivement nous rentrons dans la deuxième et la dernière semaine de campagne pour le compte des prochaines élections présidentielles de mars 2016. Nous travaillons minutieusement et méthodiquement pour assurer une victoire claire et sans contestation du président Patrice Talon. J’avoue que c’est une période de fête mais également une période d’intenses activités de proximités. Nous avons déclenché l’opération cœur à cœur et corps à corps. Les candidatures sont nombreuses et nous pensons que c’est un bon signe pour notre démocratie. Le candidat de la rupture monte de plus en plus dans les sondages. La stratégie mise sur pied est très efficace. Le candidat de la rupture et du nouveau départ est conscient de la souffrance des populations et il propose des solutions adéquates. Nous pouvons déclarer que notre message est compris et de nous pensons que Patrice Talon sera en tête du premier tour. Il arrivera 1er au premier tour de ces élections. Nous sommes de plus en plus confiants, au fur et à mesure que le 06 Mars approche. Talon gagnera ces élections pour le bonheur de nos populations.

Comment compte-t-il animer cette dernière semaine afin de rallier la majorité des électeurs à sa cause?

Cette dernière semaine ne sera pas différente des autres semaines. Nous continuons le ratissage de Vons en Vons. Contrairement à ce que les détracteurs avaient annoncé, le président Patrice Talon ne distribue pas d’argent de Vons en Vons pour corrompre les électeurs mais il présente son programme de gouvernance et propose ses solutions face aux maux auxquels notre peuple est confronté. Cette dernière semaine connaîtra une plus grande intensité en ce qui concerne la proposition des solutions face aux problèmes du pays. Les réformes institutionnelles et politiques, la question de l’emploi des jeunes, la question de l’autonomisation des femmes, ainsi que bien d’autres solutions. Aussi cette dernière semaine se présente comme la dernière ligne droite avant le premier tour. Ceci étant, nous refusons de verser dans l’euphorie, même si nous sommes conscients que les sondages les plus sérieux sont en faveur de notre candidat. Nous continuons de travailler avec un rythme plus soutenu que celui des premiers jours de campagne. Le président Patrice Talon est l’un des rares candidats ayant une structuration stratégique homogène et percutante. En somme cette dernière semaine conforte nos efforts et nous aide à croire un peu plus chaque jour à une victoire éclatante dès le premier tour.

Le parti Restaurer l’espoir dont vous êtes le Secrétaire général, est l’un des grands soutiens de l’homme d’affaires. Quel rôle jouez-vous fondamentalement au sein de la machine qui accompagne Talon?

Le parti Restaurer l’Espoir est au cœur de la machine Patrice Talon. Pour mémoire je voudrais à toute fin utile rappeler que notre parti est à la base de l’idée de faire de Patrice Talon le prochain Président de la République du Bénin. Oui, le parti Restaurer l’Espoir, par le truchement de son président l’honorable député Candide Armand-Marie Azannai a été le premier homme politique de notre pays à voir en Patrice Talon la solution aux maux que connaît le pays. Donc, nous ne soutenons pas uniquement cette candidature comme l’ont fait des milliers de mouvements et associations mais nous portons cette candidature. Vous savez le rôle que le président Azannaï joue dans l’évolution de la stratégie du candidat. Nous avons consenti beaucoup de sacrifices depuis la mise sur pied du bureau de l’Assemblée nationale sans oublier nos sacrifices au cours des élections municipales et locales. Le parti continue de se battre pour une victoire éclatante et sans contestation. Le président Azannaï a longuement travaillé discrètement dans les départements du Zou, du Littoral sans oublier l’Atlantique et bien d’autres départements pour renforcer l’influence du candidat.

Sur le terrain, beaucoup d’observateurs trouvent que le candidat Patrice Talon n’a pas su réunir assez de formations politiques autour de lui. Cela ne joue-t-il pas contre lui?

Effectivement, ce constat pourrait sembler pertinent mais il n’en est pas un. La candidature de Patrice Talon se présente aujourd’hui comme l’avènement d’un vent nouveau. C’est une adhésion populaire du Nord au Sud sans oublier l’Est et l’Ouest, passant par le centre. Talon est vu aujourd’hui comme l’incarnation de celui qui a sauvé les fondements de notre démocratie. Du coup les populations pensent qu’il faudrait davantage le découvrir, en lui confiant les destinées de notre peuple. Ce qui s’est passé avec certains partis politiques n’est pas du genre à favoriser un pouvoir de rupture après la victoire. Donc pour ne pas se sentir lié et ligoté par ces partis politiques après leurs soutiens, le candidat a décidé de ne pas mordre à leurs exigences anti développement. Nonobstant cela, d’autres partis politiques ont décidé véritablement de soutenir le candidat dans le sens des réformes pour un développement plus durable. Donc, nous avons de nombreux partis politiques qui soutiennent la candidature de Patrice Talon. Ces partis sont répartis sur toute l’étendue du territoire national. Mais au-delà de ces soutiens provenant des partis politiques, nous pouvons évoquer la question du soutien sans faille de nos jeunes et de nos femmes. En clair, nous pouvons aujourd’hui parler de l’effet Patrice Talon.

Patrice Talon a tout de même de grands adversaires sur le terrain. Quelles sont ses chances de réussite?

Face aux autres adversaires je crois que le président Patrice Talon garde toutes ses chances. Je l’avais dit au préalable, la côte de popularité de notre candidat croît de jour en jour. Il fait une campagne électorale sobre et efficace. Il comprend la souffrance de ce peuple et pense que lorsque l’on atteint le niveau qui est le sien, il faut chercher à retourner l’ascenseur à son pays. Le candidat explique cette logique à nos populations. Aucun candidat en lice, ne constitue pour nous un élément de frousse. Patrice Talon n’est complexé en face d’aucun de tous ceux qui sont candidats. Sur tous les plans, il fait la fierté de notre pays. C’est un homme cultivé et instruit. Il n’est grisé par aucun des autres candidats. En plus de cela, il présente l’un des projets de société des plus réalistes et pertinents. Je crois qu’il a été présenté par ses détracteurs comme un loup mais les Béninois découvrent l’agneau qu’est l’homme.

Votre candidat propose aux populations « Le nouveau départ». Pourriez-vous rappeler aux lecteurs les grandes lignes de ce projet de société?

Oui, il est le chantre du nouveau départ. Le nouveau départ est le résumé de son plan de gouvernance. Il faut que nous puissions revoir les bases de développement de notre Nation. Et pour cela, il fait des réformes institutionnelles et politiques. Il faut trouver des solutions durables aux questions essentielles, comme l’emploi des jeunes. Le candidat propose la dynamisation de beaucoup de secteurs d’activité. Il met un point d’honneur sur le tourisme. La défiscalisation de beaucoup de domaines afin d’encourager les initiatives. Il propose la construction de beaucoup d’infrastructures. Il parle également de la subvention à apporter dans bien de secteurs. La subvention à apporter au gaz domestique et bien d’autres biens de consommation. Il propose de renforcer la qualité de l’enseignement et la mise sur pied des structures de contrôle. L’agriculture, l’industrie, les loisirs et le sport sont des domaines qui seront renforcés. Bien d’autres choses sont proposées. Il y a des solutions innovantes dans presque tous les domaines.

Propos recueillis par A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE