Gouvernance à Parakou Le ministre du Plan Bio Tchané invite les conseillers...

Gouvernance à Parakou Le ministre du Plan Bio Tchané invite les conseillers municipaux à prioriser les actions de développement

0
PARTAGER

Il était en déplacement dans le septentrion le vendredi dernier. En effet, Aboudoulaye Bio Tchané, le ministre du Plan et du développement, puisque c’est de lui qu’il s’agit a lors de son périple rencontré les conseillers municipaux de Parakou en vue d’échanger avec eux sur les questions de développement de la ville.
A travers cette rencontre dédiée aux questions de développement de la ville, le premier adjoint au maire, Ibrahim Chabi Mama représentant le maire empêché a exposé au ministre du Plan et du Développement les projets prioritaires de la ville avant de plaider pour l’achèvement rapide des travaux encours d’exécution dans la cité des Kobourous.
Au nombre des projets prioritaires, l’élu municipal a cité la construction d’un hôtel de ville, d’une gare routière, d’un hôtel grand standing, d’un palais des congrès, d’un stade omnisport, la réhabilitation du COTEB et autres. S’agissant des travaux en cours d’exécution dans la ville, M. Chabi Mama a énuméré le projet de construction de la traversée et du contournement de la ville, le bitumage de la route Parakou-Djougou, l’aéroport international de Tourou et le port sec.
Pour ces projets dont l’autorité municipale plaide pour leur achèvement rapide, le ministre du Plan a fait savoir aux élus municipaux que la cause principale de la non évolution desdits travaux est la situation financière catastrophique des caisses de l’Etat. Il a ajouté que pour l’heure la situation financière des caisses de l’Etat ne permet pas d’engager certaines dépenses publiques.
Cependant, l’émissaire du gouvernement a rassuré les conseillers municipaux que tous les projets lancés par l’ancien gouvernement seront achevés au grand bonheur des populations de Parakou au fur et à mesure que les caisses de l’Etat se porteront mieux. Il a pour finir exhorté les conseillers à travailler pour donner de l’eau aux populations, assurer leur sécurité, bref garantir à celles-ci un mieux-être.

Assan Okro

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE